Les postures du Yoga pour maigrir et combattre la cellulite

yoga-pour-maigrir

Pratiquer du yoga pour maigrir, est-ce possible ? Contrairement à ce que l’on croit, c’est une discipline qui ne touche pas seulement l’esprit, mais également le corps. Originaire de l’Inde, cette pratique millénaire a été depuis longtemps pratiquée pour discipliner l’esprit, mais également pour garder le corps en bonne santé. C’est une activité spirituelle et physique qui ne requiert aucune compétence particulière et qui, au contraire d’autres activités sportives, ne fait pas appel à l’esprit compétitif. Plus qu’une simple pratique de quelques positions définies, c’est une philosophie qui unit le corps et l’esprit dans un état d’harmonie. Une union réalisable à travers des exercices de respiration et des séances de méditation.

Parmi les nombreux avantages qu’on lui connait, on trouve son effet bénéfique sur la mémoire et les capacités cognitives, sur la santé cardiovasculaire, respiratoire et pulmonaire. On lui connait également son effet positif sur la qualité du sommeil et la gestion du stress et l’anxiété. Il agit également sur la sexualité, les douleurs, la solidité des os et la stabilisation et maintien du poids. En plus de ses bienfaits reconnues par la science [1], plusieurs chercheurs tentent de nos jours de déterminer son effet sur d’autres complications sanitaires comme l’obésité, les troubles alimentaires ou le syndrome de l’intestin irritable. En d’autres termes, ils essayent de déterminer si on peut utiliser le yoga pour maigrir.

Les disciplines

Tout d’abord, il faut savoir que le yoga compte plusieurs types qui se différencient au niveau du déroulement des séances, mais également au niveau de leurs effets sur le corps et l’esprit. Globalement, ils respectent tous les mêmes principes et se basent sur quasiment les mêmes techniques, mêmes exercices de relaxation et de respiration et mêmes postures (asanas). A titre d’information, voici les types les plus connus : Ananda ; Anusara ; Asthanga ou Astanga ; Bikram ; Hatha ; Integral ; ISHTA ; Iyengar ; Jivamukati ; Kali Ray Triyoga ; Kripalu ; Restorative ; Sivananda ; Viniyoga ; Viniyasa ; White lotus. Cette liste n’est pas exhaustive.

Sous toutes ses formes, C’est une pratique accessible à tout le monde et qui répond aux besoins personnels de chacun. Dans ce qui suit, nous allons parler de ses bienfaits sur notre esprit, notre santé mentale, notre corps, ainsi que sur notre démarche de perte de poids.

Les bienfaits

Cette pratique ancestrale est très bénéfique pour notre santé. Mais il faut avoir beaucoup de patience, de motivation et de détermination pour mieux profiter de ses multiples bienfaits sur le plan physique, mental et spirituel. Vous pouvez utiliser le yoga pour maigrir indirectement en agissant sur les facteurs qui entrainent la prise de poids. Vous pouvez aussi l’utiliser d’une façon directe pour affermir votre silhouette.

– Stimuler le moral

Le yoga est un exercice spirituel qui sert à discipliner l’esprit et à le calmer. Il permet donc une meilleure maîtrise de soi et une plus grande ouverture sur les autres. Il aide ainsi à se détendre, gérer son stress et éliminer les émotions négatives. Dans notre quotidien, on est tous sujettes au stress. Le stress du travail, des enfants, des responsabilités,… La pratiquer régulièrement serait donc idéal pour nous aider à lutter contre ce mal du siècle et atténuer l’anxiété grâce à ses positions relaxantes. Plusieurs études ont montré ses bienfaits sur le stress. Et comme le souligne cette étude[2] qui a tenté de comparer les effets du yoga à ceux de l’exercice physique, il peut être aussi efficace, voire mieux que l’exercice dans la gestion du stress et l’amélioration de l’état de santé.

Comme vous devez le savoir, le stress est un facteur majeur de prise de poids. Pour le gérer et limiter son impact sur votre santé, il faut, en plus de la pratique d’une discipline relaxante, se décider à se débarrasser impérativement des mauvaises habitudes que ce soient alimentaires ou autres qui l’engendrent. En limitant l’impact du stress sur notre santé, cette pratique relaxante favorise la perte et le maintien du poids.

– Action positive sur le comportement

Le yoga aide à développer de nombreuses qualités comportementales, comme l’assurance et la confiance en soi. Le manque de confiance en soi est un mal qui range notre psychique. Un mal qui se manifeste en particulier au niveau de l’apparence. Inutile de le nier puisqu’on a toutes cette habitude inconsciente de nous comparer à autrui à chaque occasion qui se présente. Pratiquer cette discipline permet d’atteindre la sérénité et de contrôler pleinement les émotions et les gestes pendant l’exercice. Il permet également de reprendre confiance en soi au-delà de l’exercice. Cette pratique nous permet de nous accepter tels que nous sommes. Et cette acceptation, à son tour, va nous permettre par la suite d’évoluer et de travailler notre corps doucement pour atteindre notre objectif de perte de poids désiré.

Sa pratique permet également de nous garder motivée. Tous les adeptes des régimes amaigrissants connaissent bien le poids du support psychique et le rôle primordial de la motivation dans toute démarche de perte de poids. Voilà donc le deuxième aspect de comment profiter du yoga pour maigrir.

– Booster la beauté

La pratique régulière du yoga vous rendra plus belle. En effet, les efforts entrepris pendant une séance permettent d’avoir une peau claire et un teint éclatant. Les étirements et relâchements répétés lors des postures, conservent l’élasticité de votre peau et ralentissent ainsi l’apparition des rides. Un vrai anti-âge naturel ! Ces postures améliorent aussi la circulation sanguine, la digestion et l’élimination des déchets. C’est également un remède efficace et naturel contre l’acné. Eh oui, le stress pousse les glandes sébacées à produire plus de sébum, ce qui favorise l’apparition de boutons acnéiques sur votre visage. Inclure certaines postures dites “inversées” dans votre programme, favorisera une meilleure circulation sanguine vers votre visage et fera disparaître votre acné plus rapidement.

– Avoir des abdos parfaits

Raffermir votre ventre et renforcer vos abdos grâce aux postures de yoga, c’est possible !Plusieurs positions permettent de travailler et gainer les principaux muscles de la sangle abdominale. Certaines parmi ces postures contractent les muscles, alors que d’autres les étirent tout en travaillant leurs tonicité. Vous n’avez donc pas besoin de vous entraîner à tue-tête dans la salle de musculation pour avoir des abdos bien tracés. Des postures comme la Navasana (la barque), l’Ado Mukha Svanasana (Posture du chien tête en bas), ou encore la Chaturanga Dandasana (la planche), représentent des exercices parfaits du yoga pour maigrir et pour renforcer les muscles abdominaux et les fessiers, tout en fortifiant celles du dos et de la région lombaire.

Pour bien les exécuter, concentrez-vous sur la respiration abdominale (inspirez l’air par le nez de façon à ce que le ventre se lève et expirez par la bouche pour faire dégonfler le ventre). C’est très important. Prévoyez aussi de petites pauses de récupération en vous allongeant sur le dos pendant une vingtaine de minutes, entre chaque deux postures.

– Le yoga pour maigrir et lutter contre la cellulite

Une posture de yoga pourra facilement se substituer à votre crème anti-cellulite. C’est gratuit, sans risque de réaction allergique et encore mieux, c’est 100% naturel ! Muscler et renforcer ses cuisses en longueur, en douceur et surtout en profondeur, est aujourd’hui possible grâce à certaines postures. La posture de “l’Aigle” est connue pour être parmi les meilleures poses pour lutter contre la cellulite. C’est en quelque sorte, la crème anti-cellulite préférée des yogis. Très souvent, les professeurs de yoga la recommandent pour les femmes qui souffrent de cellulite et cherchent à raffermir leurs cuisses, hanches, ou encore, préserver la santé de leurs articulations. Nous vous proposons de voir cette vidéo qui détaille les étapes de cette posture.

Si votre objectif est de minimiser l’apparence de votre cellulite, il existe d’autres postures que vous pouvez pratiquer comme le Bikram, le croissant de lune, l’Ashtanga ou l’Agnistambhasana. Elles renforcent les jambes et les mollets, étirent en profondeur les muscles des cuisses et des fessiers et rendent donc votre cellulite moins visible.

Les 3 positions yoga pour maigrir et brûler les graisses

D’une manière générale et sous toutes ses formes, cette discipline pourra constituer une aide précieuse dans une démarche de perte de poids. N’oublions pas qu’avant tout c’est une activité physique. Bien sûr, les résultats seront sûrement différents d’une personne à une autre et dépendront en grande partie, du type que vous pratiquez, mais aussi de la fréquence et de la durée des séances. Si vous misez essentiellement sur la perte de poids, le yoga pour maigrir est un très bon choix. Mais dans ce cas, vous devriez choisir des types plus dynamiques, plus toniques et plus puissants. Optez pour des types comme, la posture du cobra, la posture du bateau ou l’ado mukha svanasana. Ce sont des exercices parfaits qui contribueront grandement à une perte de poids saine et sans risque.

1. Posture du Cobra (Bhujang asana)

Voici comment pratiquer cette posture du yoga pour maigrir. Commencez par vous allonger sur le ventre, les jambes tendues et les pommes des mains au-dessous des épaules. Ensuite, tendez les bras progressivement pour soulever la poitrine en vous penchant en arrière. Arrêtez-vous quand vous sentez que votre pubis est détaché de vos jambes. Essayez de serrer les jambes sans pour autant durcir les fessiers. Vous devez ressembler à un cobra prêt à attaquer avec la tête relevée.
Maintenez la position pendant 15 à 30 secondes. Répétez au minimum 5 fois tout en marquant des pauses de 15 secondes après chaque répétition.

2. Posture du bateau

Allongez-vous sur le dos, les jambes bien tendues et les bras sur les côtés. Élevez doucement vos jambes du sol sans plier les genoux (pieds et orteils tendus vers l’extérieur). Levez ensuite vos bras tout en les gardant droits, de façon à essayer de toucher vos orteils. Essayez de former un angle de 45° avec votre corps.
Restez dans cette position environ 15 secondes, tout en maintenant une respiration normale. Expirez lentement pendant le relâchement. Marquez une pause de 15 secondes et répétez 5 fois.

3. Ado Mukha Svanasana (Posture du chien tête en bas)

Mettez-vous à quatre pattes, les pieds  écartés à largeur du bassin. Inspirez et expirez lentement en tendant doucement vos bras en avant et vos fessiers en arrière (vers les talons). Essayez de bien étirer votre corps dans les deux sens opposés, afin d’obtenir la distance idéale entre les mains et les pieds et passer à la position du chien tête en bas. Levez doucement vos jambes sans les tendre (orteils repliés) et laissez vos mains sur le sol en face de vous. Inclinez le torse vers l’avant et élevez vos fessiers le plus haut possible.

Maintenant, laissez glisser les pommes des mains sur le tapis en gardant les doigts bien écartés et en appuyant fortement sur les talons qui commencent à toucher le sol. Faites des respirations abdominales profondes, détendez-vous et gardez la posture pendant 1 à 3 minutes ou plus, si votre aptitude physique vous le permet.

Pratiquer le yoga pour maigrir est une bonne chose, puisque cela a un effet considérable et durable sur votre morphologie. Si vous la pratiquez régulièrement, vous allez remarquer le changement. Votre silhouette sera plus légère, plus fine et plus souple. Cependant, si vous ressentez pendant le déroulement de ces exercices une douleur, un malaise ou un étourdissement, arrêtez immédiatement l’exercice. Pour rappel, ce genre de posture est déconseillé aux gens qui ont récemment subi une chirurgie, qui souffrent de blessures au dos ou aux jambes et éventuellement pour les femmes enceintes.

Les 3 positions du yoga pour maigrir et détoxifier le corps

Vous l’aurez compris, toutes les postures de yoga ont des effets bénéfiques sur l’organisme. En plus, certaines ont la particularité de nettoyer notre système digestif et purifier notre corps en profondeur. Grâce aux mouvements d’étirements et aux exercices de respiration profondes, les toxines retenues dans notre corps seront graduellement éliminées. Si vous commencez à pratiquer régulièrement les postures, vous réveillerez les principaux systèmes chargés de l’évacuation des toxines de votre corps, à savoir le foie, les reins, les intestins, les poumons et bien évidemment la peau. Les meilleures postures à choisir donc sont celles qui vont stimuler ces cinq systèmes vitaux de notre organisme, appelés aussi les “organes detox”, afin de permettre un massage profond du système digestif et booster la purification de votre corps.

1. Pavanamukthasana

Allongez-vous dos au sol en joignant les talons. Pliez doucement les genoux et ramenez les progressivement vers le torse, en appliquant une pression sur votre ventre. Serrez les mains sous les cuisses et levez votre tête de façon à ce qu’elle touche vos genoux. Respirez profondément et maintenez cette position pendant 60 à 90 secondes. Expirez, relâchez vos genoux et répétez la posture 5 fois ou plus, de préférence le matin. N’oubliez pas de faire des pauses de 15 secondes entre chaque répétition.

2. Posture de L’arc (Dhanurasana)

Allongez-vous à plat sur le ventre, les genoux pliés et écartés. Gardez vos jambes collées au sol. Essayez d’attraper vos chevilles avec vos mains. Levez la tête et soulevez vos jambes aussi haut que vous pouvez. Respirez lentement et maintenez la position pendant 15 à 30 secondes. Répétez 5 fois en vous relaxant 15 secondes après chaque répétition.

3. Torsion assise

Asseyez-vous au sol le dos bien droit et les jambes allongées. Placez votre main droite derrière vous tout en pliant le genou droit. Essayez de lever le bras gauche vers le buste pour vous aider à vous tenir correctement. Déposez votre coude gauche à l’extérieur de votre genou droit plié. Essayez de regarder vers la main droite placée derrière vous afin de garder le dos bien droit. Gardez la position le temps de 5 respirations profondes et inversez le mouvement vers la gauche.

Faire du yoga pour maigrir en compagnie de votre animal

Vous pouvez pratiquer le yoga n’importe quand et encore avec qui vous voulez. Vous pouvez même le pratiquer avec votre animal domestique. Chat ou chien, voire même cheval, les clichés sur le net nous montrent que tous les moments sont bons pour rester motivés. Le besoin de se connecter à une source de nature profonde, fait de cette compagnie animale une réelle source d’inspiration. Ce phénomène apparu en premier en Australie, s’est vite propagé à d’autres pays, et voilà que de nos jours, les salles de sport ont commencé à intégrer les animaux domestiques, essentiellement des chats, à leurs séances d’entrainements.

Cette activité connue sous le nom de Cat yoga, est une manière de rendre la séance plus amusante, surtout pour les amoureux des chats. Il existe aussi ce qu’on appelle le Doga yoga. Comme son l’indique, c’est une activité pour vous et votre chien. C’est une pratique très canine, née à New York et qui s’est répandue dès lors dans toute l’Amérique. Dans cette pratique, l’objectif n’est pas d’apprendre des poses de yoga à votre chien, mais de détendre le climat et aussi renforcer la relation entre le maître et son chien, tout en l’impliquant dans les différentes postures. C’est une activité qui réunit à la fois, sentiments, étirements, relaxation et méditation. Elle sert aussi à favoriser l’obéissance de votre chien.

Faire du yoga pour maigrir chez vous

Mieux que mille mots, voici une sélection de vidéos pour pratiquer chez-vous. Les vidéos sont en anglais, vous pouvez utiliser l’engrenage en bas de chaque vidéo pour activer les sous-titres français. Pour commencer, voici un exemple d’une séance pour débutant que vous pouvez facilement réaliser en suivant les vidéos.


Et pour finir, voici un exemple d’une séance en plein air

Références

– 1. Alyson Ross and Sue Thomas. The health benefits of yoga and exercise: A review of comparison studies. The journal of alternative and complementary medicine. 2010. Vol. 16 ; Number 1 ; pp 3-12. Consulté sur : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20105062.
– 2. Kiecolt-Glaser JK. Christian L. Preston H. Houts CR. Malarkey WB. Emery CF. Glaser R. Stress, inflammation, and yoga practice. Psychosomatic Medicine. 2010 Feb. Vol. 10 ; Iss. 2 ; pp 113-121. Consulté sur : https://www.researchgate.net/publication/40907496.

Soyez la première à partager votre avis

Et vous, vous en pensez quoi ?

Votre email ne sera pas affiché.


*