Le stress, fait-il grossir ou maigrir ? La réponse …

stress-et-perte-de-poids

Nous sommes nombreuses à sous-estimer la liaison stress et perte de poids, et nous continuons à penser que la prise de poids est essentiellement due à ce que nous mangeons.

Cependant, ce fait n’est pas toujours vrai et les facteurs psychiques peuvent avoir un effet très déterminant sur notre poids et notre santé en général.

Stress et perte de poids : ça fait maigrir ou grossir ?

stress-et-perte-de-poids-ca-fait-maigrir-ou-grossirLe stress fait désormais partie intégrante de notre quotidien.

Avouons-le, c’est rare de passer une journée sans se trouver devant une situation peu ou trop angoissante. Et il est clair que cet état d’esprit a des repercussions négatives sur notre santé mais aussi sur notre poids.

En règle générale, et pour mieux comprendre la liaison entre ce facteur psychique et le poids, il faut savoir que quand une personne est proie à cet état d’esprit, elle cherche refuge dans la nourriture. Et non seulement elle consomme plus que d’habitude, mais aura tendance à consommer des aliments excessivement riches en calories et en sucre.

Ce fait donne naissance à un cercle vicieux dont il sera difficile de sortir. Vous stressez, vous mangez plus, vous culpabilisez, votre stressez encore plus et vous mangez encore plus.

Effets bidirectionnels de la contrainte du travail sur l’IMC dans l’étude Whitehall II

Pour déterminer l’importance de ce facteur dans la gestion du poids, une étude [1] s’est proposée d’étudier les effets bidirectionnels de la contrainte du travail sur l’IMC chez 7965 fonctionnaires britanniques (5547 hommes et 2418 femmes) âgés de 35 à 55 ans.

Cette étude partait du fait que certaines recherches antérieures ont mis l’accent sur les associations globales entre le stress au travail et l’indice de masse corporelle (IMC) en ignorant la possibilité que le stress pourrait amener certaines personnes à manger moins et à perdre du poids et d’autres à manger davantage.

Les résultats obtenus suggéraient que l’effet de la contrainte du travail sur le gain ou la perte de poids dépendait de l’IMC de base.

Chez les personnes maigres (IMC <22), la contrainte de travail a été associée à une perte de poids. Cependant, chez les volontaires qui ont un IMC plus élevé (> 27), le stress était associé plutôt à un gain de poids ultérieur.

En d’autres terme cette liaison est déterminée par le poids de départ de chaque personne et sa condition physique.

Stress et perte de poids : quelle connexion ?

Le cortisol, l’hormone de stress, est potentiellement au cœur du gain ou du regain du poids.

Selon la recherche, la démarche de perte de poids elle-même, est une source de stress pour certaines personnes et elle peut entraîner une augmentation du taux de cortisol. Ceci, par la suite, peut entraîner des résultats contraires à ceux escomptés.

L’augmentation de cette hormone est considérée par les chercheurs comme un facteur contributif à l’obésité.

Cortisol, stress et perte de poids

cortisol-stress-et-perte-de-poidsLes scientifiques ont essayé d’explorer les connexions possibles entre la perte de poids, le cortisol et le cerveau.

La chimiste Nancy L. Keim, la spécialiste de la nutrition Kevin D. Laugero, et leurs collègues ont examiné plusieurs facteurs susceptibles d’affecter le succès de la gestion du poids.

Leur analyse comprenait l’évaluation des modèles de prise de décision de 29 femmes bénévoles et l’évaluation des changements dans leurs niveaux de cortisol, une hormone associée au stress. [2]

Stress et perte de poids : Les résultats sont variables selon chaque individu

La perte de poids enregistrée et la qualité de graisse perdue (masse grasse ou masse maigre) variait largement parmi les volontaires.

Cette variation a été constatée même si les volontaires recevaient essentiellement les mêmes aliments pendant la phase de perte de poids à l’exception du diner. Les bénévoles ont perdu entre 0 et 12,5kg.

Les résultats obtenus suggèrent que les futures stratégies de perte de poids devraient se baser plus sur des modèles individualisés pour réussir.

L’augmentation des concentrations du cortisol peut affecter les habitudes alimentaires

Pour en savoir plus sur les niveaux de cortisol des volontaires, les scientifiques ont recueilli des échantillons de salive tout au long de la journée à deux dates différentes. La première prise a été faite au début du régime de perte de poids et l’autre à la fin.

L’augmentation de la concentration de cortisol a longtemps été considérée comme un indicateur fiable du stress psychologique, même si cette augmentation peut également être causée par d’autres facteurs.

Cet état psychologique est considéré comme un facteur qui contribue à la récidive des personnes âgées à des habitudes alimentaires anciennes et donc à la récupération du poids.

“Nous avons constaté que les concentrations de cortisol de nos volontaires augmentaient généralement du début à la fin de la phase de réduction de l’alimentation de l’étude. Le régime peut avoir été stressant pour eux. Ils éprouvaient un contrôle extérieur sur ce qu’ils mangeaient, car nous leur avons demandé de ne manger que les aliments que nous leur offrions. De plus, chaque personne a dû subir une contrainte pendant 12 semaines, sauf peut-être pendant le repas buffet. C’est un temps relativement long. En plus de son association avec le stress, on pense que le cortisol affecte nos habitudes alimentaires et comment nos corps métabolisent la graisse”, souligne Laugero. “Certaines études sur les animaux suggèrent que le cortisol contribue à l’obésité, mais l’association reste incertaine et controversée”.

Reprendre le contrôle en brisant le cercle vicieux stress-manger

relaxation-stress-et-perte-de-poidsAgir sur cette connexion exige du temps et de la patience. Mais sachez que vous n’êtes pas seule dans votre bataille.

Vous pouvez utiliser des ingrédients naturels qui combattent efficacement le stress afin que vous puissiez contrôler votre vie. Vous pourriez aussi explorer la combinaison des suppléments avec des exercices relaxants.

Même si c’est un léger changement dans votre niveau de stress, il peut suffire pour vous donner le temps de réfléchir à ce que vous allez faire ensuite.

En plus de prendre un supplément anti-stress, vous pouvez conserver un journal alimentaire pour suivre ce que vous mangez. Vous pouvez également vous adresser à vos amis et à votre famille pour obtenir de l’aide pour gérer votre stress.

Des techniques de relaxation ont également montré leur efficacité : Yoga, musique relaxante, …Divers moyens sont disponibles gratuitement sur le net pour atténuer ce mal.

u-neck-lite

Références

– 1. Kivimäki M. Head J. Ferrie JE. Shipley MJ. Brunner E. Vahtera J. Marmot MG. Work stress, weight gain and weight loss: evidence for bidirectional effects of job strain on body mass index in the Whitehall II study. Int J Obes (Lond). 2006 Jun;30(6):982-7.
– 2. Nancy L. Keim and Kevin D. Laugero are with the USDA-ARS Western Human Nutrition Research Center, Obesity and Metabolism Research Unit, 430 W. Health Sciences Dr., Davis, CA 95616; (530) 752-4163 [Keim], (530) 752-4173 [Laugero]. Weight Loss, Cortisol, and Your Brain Scientists Explore Connections. Agricultural Research magazine. March 2013. 

Autres articles dans la même rubrique

Comment lutter contre la rétention d’eau et perdre du poids en eau naturellement ?
Comment mesurer votre pourcentage de graisse corporelle ? Voici les 10 meilleures façons de le faire
Les dangers des métaux lourds et comment faire une désintoxication ?
Detox du foie : utilité, bénéfices, risques et alternatives saines
Les avantages communs à tous les bons régimes detox
Detox après les fêtes : les bons plans pour éliminer les excès
Quels sont les meilleurs probiotiques pour la perte de poids et où les trouver ?
Plantes pour maigrir : noms, effets et précautions d'utilisation
Comment réduire 500 calories par jour sans effort ?
Revue scientifique de Garcinia Cambogia
Garcinia cambogia interdit en France et en Europe ?
Revue scientifique du Hoodia Gordonii, le coupe-faim naturel
Revue scientifique du Raspberry Ketone
PhenQ Vs Phen375 : lequel choisir ?
Comment choisir un bon programme pour maigrir ?
Et si votre manière de vous peser est fausse ?
Des vérités surprenantes au sujet de votre métabolisme
Risques d'inactivité physique : comment les éviter ?
Le plan à 3 étapes pour apprendre comment maigrir rapidement
Mauvais sommeil et perte de poids : quelle liaison ?
Le stress, fait-il grossir ou maigrir ?
Cette étude pourrait-elle expliquer le mécanisme de la frénésie alimentaire ?
5 Habitudes qui ralentissent le métabolisme
Pourquoi vous ne perdez pas du poids malgré tous vos efforts ?
Pourquoi on grossit ? Les 12 causes les plus probables
20 conseils pour maigrir durablement et sainement
Les habitudes à adopter pour perdre du ventre
Pourquoi et quand faut-il consulter un diététicien ?
Les conseils vestimentaires des stylistes pour paraitre plus mince
Shopping pendant la période de transition de perte de poids
Les avantages et les inconvénients du Legging minceur
Affinez votre silhouette grâce au débardeur amincissant
Conseils et astuces pour s'habiller selon sa morphologie
La technique d’amincissement non chirurgicale Coolsculpting
Complément alimentaire minceur : comment choisir le vôtre ?
Les compléments alimentaires minceur dangereux selon la FDA
Achat en ligne, les règles à respecter pour votre sécurité
Avant de commander un essai gratuit, lisez ce qui suit
previous arrow
next arrow
Slider

Espace commentaires

Partagez votre avis

Votre email ne sera pas affiché au public.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.