Quel est votre poids idéal ? Et quelles sont les causes possibles qui vous empêchent maigrir ?

pourquoi-vous-ne-perdez-pas-du-poids

Vous avez fait de votre mieux, vous avez travaillé dur et vous avez surveillé votre alimentation, mais vous ne comprenez toujours pas pourquoi vous ne perdez pas du poids.

La réponse à votre question peut se cacher dans des trucs qui n’ont peut-être aucun lien avec la perte de poids, mais qui peuvent saboter tous vos efforts.

Au début de cet article, nous allons commencer par comprendre pourquoi on croit que toutes les tentatives de perte de poids échouent.

Ensuite, nous allons aborder les outils les plus précis pour mesurer votre poids idéal afin de pouvoir déterminer votre objectif de perte de poids.

A la fin, nous allons citer les raisons les plus communes qui vous empêchent de perdre ou maintenir un poids de santé.

Et pour celles parmi vous qui peinent à se débarrasser des derniers kilos qui leur restent, un paragraphe sera dédié à ce problème.

Est-ce que toutes les tentatives de perte de poids sont condamnées à l’échec ?

the-biggest-loserAvant tout, il faut élucider ce point, parce que si vous pensez que vous allez échouer dans votre démarche de perte de poids avant même d’avoir commencer, alors vous avez déjà échoué.

Selon une étude de cohorte [1] publiée dans la revue Obesity et qui a été réalisée sur quatorze anciens participants à l’émission The Biggest Loser, une compétition de perte de poids organisée par NBC ; essayer de perdre du poids ne sert à rien.

Au cours de cette expérience, les participants devaient conserver leur perte poids durant toute la durée de l’émission qui s’étend sur six ans. Les résultats obtenus étaient décourageants.

La majorité des participants ont regagné tout leur poids de départ (voire plus). Malgré avoir enduré douze semaines de conditions très privatives (régime hypocalorique dangereusement bas), ces participants ne se sont pas seulement retrouvés à nouveau en surpoids, mais leur métabolisme initial a ralenti d’environ 20%, ce qui signifie que tous les efforts qu’ils ont entrepris étaient vains.

Beaucoup de médias ont sauté sur l’occasion d’une façon irresponsable en avançant que cette émission et ses résultats sont la preuve concrète de la futilité des théories de perte de poids.

En d’autres termes, ces médias ont essayé de passer un message clair. Si vous êtes en surpoids, épargnez vos efforts et abandonner parce que vous n’allez pas réussir à perdre de poids !

Est-ce que toute tentation de perte de poids est vraiment condamnée à l’échec ?

Le bon sens nous dicte que ce genre de rapport est inconcevable.

Les études académiquement fondées et émanant d’organismes reconnus ne procéderont pas de la sorte et n’essayeront pas d’expliquer un processus aussi complexe qu’est la perte de poids, en se basant sur une approche unilatérale.

C’est inadmissible d’accepter que ces chercheurs ont essayé d’apporter une explication à un problème multifactoriel sur la base de données circonstancielles. Et c’est également malheureux de constater l’acharnement émotif des médias et leur conduite irresponsable en désinformant le public.

Scientifiquement parlons, un régime restrictif et privatif entraine inévitablement une prise et un regain du poids, c’est ce qu’on appelle l’effet yoyo.

Pour expliquer ce phénomène, la science se base sur une théorie dite théorie des points de consigne. Selon cette théorie, le poids corporel de chacun de nous est régulée par un contrôleur central situé dans le cerveau et plus précisément dans l’hypothalamus.

Face aux fluctuations de poids, et pour rétablir son poids normal et son homéostasie, le cerveau emploie des mécanismes spéciaux.

Le cerveau agit principalement au niveau de l’hormone de la faim, la ghréline. Quand une personne suit un régime restrictif, le cerveau réclame des aliments riches en calories, donc en énergie, pour approvisionner ses efforts de rétablissement du poids normal. Cette situation se trouve aggravée par le fait que le métabolisme se ralentit après une période de privation. Par conséquent, tous les facteurs de prise de poids sont réunis.

Voilà un premier élément de réponse à votre question pourquoi vous ne perdez pas du poids.

Mais ce n’est pas fatal !

cerveau-et-perte-de-poidsIl est vrai que quand vous avez perdu beaucoup de poids, la recherche scientifique a démontré que votre cerveau, mémorise et commence à s’habituer à son nouveau poids après une période définie.

La pleine reconnaissance de ce nouveau poids et les ajustements qui s’en suivent, requièrent un délai de trois mois après la fin du régime. Après ce temps, votre cerveau détermine votre nouvelle masse corporelle et la considère comme normale. Il cesse donc de chercher à regagner du poids.

En pratique, les personnes qui ont perdu du poids, commencent à manger normalement à nouveau juste après avoir terminé leur régime restrictif. Par conséquent, ils gagnent des kilos.

C’est pour cette raison que la phase de stabilisation est mise en valeur dans tout régime et peut durer plus de temps que le régime lui-même.

L’échec n’est pas inévitable

De nombreuses stratégies [2] approuvées par les experts, ont essayé de contourner la théorie des points de consigne.

Réintroduire peu à peu les calories, surveiller le poids corporel au jour le jour par un moyen comme des applications en ligne par exemple pour garder un journal de suivi de l’objectif ciblé, obtenir un soutien approprié, voici des exemples de moyens pour limiter l’impact de la théorie des points de consigne.

D’autre part, plusieurs sociétés de nutrition offrent de nombreuses ressources en ligne et des méthodologies à mettre en oeuvre pendant la période stabilisation et de maintien du poids. L’objectif final étant de maintenir le nouveau poids obtenu après une longue démarche de perte de poids.

Les mécanismes qu’emploie votre cerveau pour le maintien de son poids normal, sont des stratégies évolutives conçues naturellement pour aider le corps humain à survivre à la famine. Le cas de The Biggets loser est un exemple concret de ces mécanismes en oeuvre, mais un exemple qui représente plusieurs limites comme la privation dangereuse imposée aux candidats.

Si votre objectif de perte de poids est raisonnable et sain, si votre régime est équilibré, et si vous continuez à déployer des efforts même après avoir atteint votre objectif, votre perte de poids ne sera certainement pas vouée à l’échec en dépit de tout ce que ces rapports cherchent à démontrer.

Quel est le poids corporel idéal ?

mode-et-poids-idealPour répondre à la question pourquoi vous ne perdez pas du poids, vous devriez en premier répondre à cette question plus importante : combien dois-je peser normalement ?

Cette question est légitime et essentielle surtout avec la houle d’opinions et pressions médiatiques qui nous imposent des règles de notre vie et déterminent quelle apparence devrions-nous avoir. Il devient donc difficile de déterminer quel est le poids qu’il faut viser pour avoir une apparence corporelle saine.

A la fin de notre journée, nous nous concentrons sur les calculs des calories brûlées et nous oublions ce qui compte vraiment, c’est-à-dire être en bonne santé et mener une vie saine.

Nous redoutons tous le nombre qui s’affichera sur notre balance alors que ce n’est qu’une petite partie d’un grand plan qu’est réellement la perte de poids. Un poids idéal est une donnée propre à chaque personne qui doit être déterminé a titre individuel.

Pour comprendre pourquoi vous ne perdez pas de poids, vous devez en premier comprendre et vous familiariser avec ces termes et vous fixer par la suite votre poids idéal à atteindre.

L’indice de masse corporelle (IMC)

L’un des moyens les plus simples (certainement pas le meilleur) pour vérifier le poids idéal c’est l’IMC.

Cette mesure est simple et facile à calculer. Elle est basée sur la taille et le poids. Voici la formule pour déterminer votre IMC :

  • IMC = poids (kg)/[taille(m) x taille(m)]

Le résultat que vous allez obtenir devra être interprété en fonction des catégories suivantes :

  • Dénutrition ou anorexie (IMC<16,5).
  • Insuffisance pondérale ou maigreur (16,5<IMC<18,5).
  • Corpulence normale (18,5<IMC<25).
  • Surpoids ( 25<IMC<30).
  • Obésité modérée (30<IMC<35).
  • Obésité sévère (35<IMC<40).
  • Obésité morbide (IMC>40).

Vous pouvez également utiliser un graphique comme celui-ci pour interprétez votre résutat.

graphique-imc-pour-comprendre-pourquoi-vous-ne perdez-pas-du-poidsLe calcul de l’IMC est simple et facile. C’est ce qui justifie sa popularité comme mesure pratique de la corpulence corporelle.

Cependant, et même si c’est la mesure la plus commune et la plus utilisée, elle ne représente pas le meilleur moyen pour vérifier le concept du poids idéal.

Les limites de la méthode de calcul de l’IMC

Bien qu’il donne une idée approximative du poids corporel idéal, l’IMC a une limite très handicapante. Il ne prend pas en compte la composition corporelle.

Citons par exemple le cas des personnes musclées comme les sportifs professionnels, qui ont une composition corporelle complètement saine et qui pourtant, si on se réfère à la formule de calcul de l’IMC, se retrouvent dans la catégorie “surpoids”. D’autre part, on peut trouver des personnes qui ont un IMC normal, mais leur composition corporelle est loin d’être saine.

Il existe différentes tailles et formes de corps humains. Les adapter tous à un seul modèle statistique, ne peut pas toujours être correct.

Cela dit, l’IMC reste un bon modèle à utiliser pour l’initiation à la détermination du poids idéal.

Si vous avez des objectifs spécifiques de perte de poids, vous devez recourir à d’autres méthodes plus précises qui incluent la composition corporelle et le pourcentage de la masse grasse.

Mesurer la masse grasse au lieu de l’IMC

Quand on parle de poids idéal, on devra se focaliser plus sur la composition corporelle. Il est facile de parler de poids d’une façon isolée et simple, puisque ses fluctuations sont visibles.

Pour illustrer l’impact de la composition corporelle, prenons l’exemple de certaines personnes qui paraissent maigres, mais qui, même s’ils ont un bon poids en apparence, ont également un volume de graisse corporelle élevé.

La composition corporelle est une donnée très importante qui doit être prise en compte pour ne pas fausser l’interprétation des résultats.

Pour mesurer leur composition corporelle, les gens recourent à une analyse en utilisant des impedancemètres pour mesurer la masse grasse.

Cette masse, c’est le point de départ absolu et la base pour rendre le poids idéal beaucoup plus convivial pour l’individu.

Comment déterminer votre poids idéal sans recours à l’impedancemètre ?

impedancemetreVous pouvez déterminer votre poids idéal en déterminant votre masse maigre, puis déterminer un pourcentage de graisse corporelle ou une fourchette de pourcentages.

Quand vous avez un chiffre précis en tête, la formule pour calculer votre poids objectif est la suivante :

Masse corporelle maigre x (1 + pourcentage de graisse corporelle cible, en décimal) = poids idéal

Par exemple, prenons le cas d’un homme de 90kg, avec une masse grasse de 30%, soit donc 63kg de masse maigre et 27kg de masse grasse. Supposons qu’il veut avoir un pourcentage de graisse corporelle compris entre 12 et 17%. Sa situation ressemblerait à ceci :

63 x 1,12 = 70,56kg et 63 x 1,17 = 73,71kg.

Donc, suivant la formule, son objectif “idéal” de poids serait de 70,56 – 73,71kg.

La question qui se pose à ce stade est comment déterminer ces pourcentages de la graisse corporelle ?

Cette donnée n’est pas unanime et ne répond pas à une règle commune. Elle doit être déterminée en fonction du statut de chaque personne et ses perspectives.

Par exemple, une personne normale va essayer d’obtenir un poids de santé et avoir une meilleure apparence. Il aura donc plusieurs objectifs en fonction de son progrès. Dans le cas d’un athlète qui cherche a améliorer ses performances, cette donnée sera très différente.

En un mot, c’est un choix personnel.

Le rôle de la composition corporelle

Pour déterminer votre poids idéal et la fourchette des pourcentages de la graisse corporelle à perdre, il est primordial de vous poser les questions suivantes :

  • Qu’est-ce que je cherche à atteindre : Un poids de santé ou améliorer mes performance physiques ?
  • Manger ce que je veux quand je veux ?
  • Comment je veux paraitre ?
  • Est-ce que ma masse musculaire actuelle me plait ?
  • Ai-je des objectifs spécifiques, en d’autres termes est-ce que j’ai une masse musculaire qui m’aidera à atteindre ces objectifs ?
  • Est-ce que je vais m’investir et m’engager ? Est-ce que je serai discipliné ?

Il faut être honnête avec soi-même et répondre à ces questions en toute franchise.

Vous pouvez utiliser le calculateur du pourcentage de la masse grasse ACE pour déterminer votre composition corporelle. C’est un bon moyen pour déterminer où vous voulez vous situer.

La “graisse essentielle” c’est le strict minimum pour rester en bonne santé. Ce niveau de maigreur est rarement visé. Pour la majorité des gens, c’est surtout le niveau fitness qui les attire.

Il faut noter que les mesures sont exprimées en livre et non en kilogramme. Pour remédier à ce problème, vous pouvez utiliser un convertisseur en ligne.

La limite de ce modèle c’est qu’il ne prend pas les changements qui peuvent apparaitre avec l’âge.

Pour déterminer votre poids idéal, il faut combiner tous ces éléments ensemble

Voilà, vous avez tout ce qu’il vous faut pour déterminer votre poids idéal et pour fixer votre objectif de perte de poids. Il ne vous reste plus qu’à vous mettre au travail pour réussir votre pari.

Il serait agréable de croire qu’en perdant la graisse, on perd du poids. Mais la réalité est plus compliquée, puisque gagner du muscle fait aussi gagner du poids !

L’interaction entre la masse maigre et la masse grasse est tout le temps en marche, c’est pourquoi il faut surveiller de prés sa composition corporelle.

Pour le faire, il faut mesurer régulièrement le poids (IMC) et le pourcentage de la graisse. Ceci vous donnera une idée plus claire et plus précise sur votre progrès et vous permettra de suivre les changements de vos deux masses maigre et grasse. Ce suivi vous permettra également d’être sûr que vous êtes entrain de perdre la graisse et non du muscle.

Cela dit, le poids idéal relève de votre propre décision et de vos objectifs personnels. Il n’y a pas de nombre magique valable pour tout le monde. Il ne revient qu’à vous de décider de ce qui est mieux pour vous. Ne laissez pas les opinions populaires ou médiatiques décider à votre place.

Maintenant voyons ensemble quelques raisons qui vous empêchent de perdre du poids.

Quelques causes probables qui pourraient expliquer pourquoi vous ne perdez pas du poids

Tout le monde sait que pour perdre du poids, il faut manger des aliments sains, consommer moins de sucre, surveiller les calories et bien sûr faire de l’exercice.

Mais pour perdre et maintenir le poids, il faut plus que compter des calories ou suivre un régime célèbre. Il ne suffit pas non plus de faire n’importe quel exercice physique.

Si vous ne parvenez pas à voir des résultats concrets, c’est peut être à cause des raisons suivantes :

1. Vous ne faites pas le bon exercice physique

Les gens inactifs ont tendance à être en surpoids.

Courir pendant une heure à un rythme modéré, ou sauter la corde, est une activité physique bénéfique mais pas suffisante.

Les exercices à haute intensité créent un processus appelé l’excès de consommation de l’oxygène post-exercice (EPOC : Excess post-exercise oxygen consumption), communément appelé la post-combustion.

L’EPOC transforme votre corps en une vraie machine à brûler les calories. Les gens ont tendance à ne pas aimer ce genre d’exercices. Il est vrai que la pratique des sprints ou des brupees, est inconfortable, mais ils sont efficaces.


A lire aussi

Le HIT, un entrainement rapide à domicile pour garder la ligne


2. Vous ne surveillez pas les sucres ajoutés dans vos aliments

Oui, vous pensez vous faire du bien en consommant ce yaourt grec sans gras, mais ce n’est pas le cas.

Ceci est valable pour tous les aliments que vous pensez sains pour votre santé. Beaucoup parmi eux, contiennent des additifs ou édulcorants.

Vous devez donc être vigilants et user de votre bon sens en examinant les étiquettes de tous les produits que vous achetez ainsi que leurs ingrédients pour détecter s’ils contiennent des sucres ajoutés.

3. Vous mangez beaucoup

manger-beaucoupVous pouvez vous tenir à votre programme nutritionnel et le respecter, mais le weekend, vous ne pouvez pas vous empêcher de sortir pour manger ailleurs.

Difficile de planifier vos repas si vous mangez à l’extérieur. Et si vous le faites plus de trois fois par semaine, il vous sera donc difficile de perdre du poids.

Une étude récente [3] publiée dans Public Health Nutrition a révélé que manger dehors conduit à «des augmentations significatives dans les niveaux de l’énergie, du sucre, de la graisse saturée, et du sel.

En outre, l’étude a constaté que les gens qui mangent dehors dans les restaurants, consomment en moyenne 200 calories plus par jour par rapport à ceux qui mangent à la maison.

Vous pourriez penser que 200 calories c’est peu. Mais si on additionne ces calories pendant une année, on parle donc de 73.000 calories ou 8kg de graisse.

Manger à l’extérieur c’est manger de la nourriture de mauvaise qualité (par rapport aux mets préparés à la maison) et en grande quantité. Mangez à la maison c’est tout simplement manger sain.


A lire aussi

Voici 4 erreurs de cuisson que vous commettez et qui vous font gagner du poids


4. Vous manquez de soutien

Le soutien de votre entourage est un facteur très important dans toute démarche de poids.

L’homme est un être social. Vous adoptez inconsciemment le style de vie des gens qui vous entourent (famille, collègues, amis,…).

Vous pouvez faire des changements comme éviter de rejoindre vos collègues tous les jours pour manger ailleurs ou ramenez votre repas préparé à la maison avec vous.

En ce qui concerne la famille, les choses sont un peu différentes puisque vous allez devoir leur demander de l’aide.

Si vous échouez à instaurer ces petits changements, vous pourriez toujours envisager de rejoindre des groupes de soutien, trouver des mentors ou consulter un professionnel de la santé.

5. Vous ne prenez pas en considération les émotions lorsque vous mangez

Les émotions jouent un rôle très important dans la fluctuation du poids. On estime toujours que les dépendances sont majoritairement physiques, mais elles peuvent également être émotionnelles.

Vous devez chercher à élucider les vraies causes qui se cachent derrière votre alimentation compulsive ou émotionnelle.

Le stress, la déception et toutes le émotions négatives nous poussent à chercher le réconfort dans la nourriture. Chercher de ce côté, pourra être un bon point de départ pour expliquer pourquoi vous ne perdez pas du poids.

D’autres raisons peuvent expliquer pourquoi vous ne perdez pas du poids comme le manque ou la mauvaise qualité du sommeil, les intolérances alimentaires, les carences en certaines substances comme les acides gras ou les fibres, ou il se peut tout simplement que vous souffrez d’un dérèglement hormonal.


A lire aussi

Comprendre la faim émotionnelle pour arrêter de manger émotionnellement


Quelle la meilleure façon de perdre et maintenir votre du poids  ?

Perdre du poids et réussir à le maintenir c’est un long voyage souvent rempli d’obstacles. Les exercices physiques pour perdre du poids sont pénibles et généralement difficiles à pratiquer. Les régimes alimentaires restrictifs ont souvent tendance à échouer ou pire à rajouter de nouveaux kilos à notre poids de départ.

Au fond de nous, nous savons que les petits délices sans gras et les exercices de deux minutes sont un mensonge. Le seul chemin pour perdre et maintenir un poids de santé, c’est de faire de l’introspection.

Il faut puiser au fond de vous la volonté d’aller courir même si vous n’en avez pas envie. Il faut oser manger sain et faire face aux tentations de la malbouffe.

Pour perdre du poids, il faut combiner alimentation et exercice, mais c’est aussi une affaire de conscience, de volonté et d’un long travail sur soi.

Pourquoi est-il si difficile de perdre les 5 derniers kilos ?

femme-frustree-perdre-les-5-derniers-kilosTout le monde se pose cette question cruciale, pourquoi je n’arrive pas à me débarrasser des derniers kilos qui me restent ? Et pourquoi mon poids stagne ?

La réponse à cette question passe en premier par le fait que si vous mangez les mêmes aliments et que vous faites les mêmes exercices, votre corps et votre métabolisme s’adapteront à cette nouvelle routine et votre poids tendra à stagner.

Les experts disent que vous devez surprendre votre corps en mélangeant les aliments ou en changeant les types d’exercices que vous faites.

Un autre élément de réponse se trouve dans la réaction du métabolisme. En effet, quand vous mangez peu de calories et vous faites des exercices difficiles, votre corps passe en mode de famine.

Les spécialistes recommandent d’ajouter des aliments dans les alentours de 200 calories par jour comme prendre une part de fromage ou un morceau de fruit. Intégrer à votre menu des aliments de cette valeur calorique ne ruinera pas votre programme.

D’une autre part, il se peut simplement que la raison derrière cette stagnation est due au fait que vous avez baissez votre garde et vous avez lâché prise à l’approche de votre objectif. Beaucoup de femmes ont ce problème.

Vous avez maintenant tous les éléments de réponse pour comprendre pourquoi vous ne perdez pas du poids.

Pour maigrir, il faut du temps. Ne précipitez pas les choses. Travaillez dur, surveillez votre alimentation et au besoin, faites-vous aider par des compléments minceur, et les résultats seront au rendez-vous.

Autres articles dans la même rubrique

La graisse viscérale : qu’est-ce que c’est ? Et pourquoi c’est si dangereux ?
La bague d’orteil amincissante ou l’anneau minceur aident-ils à perdre du poids ?
Comment lutter contre la rétention d’eau et perdre du poids en eau naturellement ?
Qu'est-ce que le syndrome métabolique ? Comment le prévenir et le traiter naturellement ?
Guide du débutant du Mindful Eating, la technique pour manger en pleine conscience
Comment mesurer votre pourcentage de graisse corporelle ? Voici les 10 meilleures façons de le faire
Les dangers des métaux lourds et comment faire une désintoxication ?
Detox du foie : utilité, bénéfices, risques et alternatives saines
Les avantages communs à tous les bons régimes detox
Detox après les fêtes : les bons plans pour éliminer les excès
Quels sont les meilleurs probiotiques pour la perte de poids et où les trouver ?
Plantes pour maigrir : noms, effets et précautions d'utilisation
Comment réduire 500 calories par jour sans effort ?
Revue scientifique de Garcinia Cambogia
Garcinia cambogia interdit en France et en Europe ?
Revue scientifique du Hoodia Gordonii, le coupe-faim naturel
Revue scientifique du Raspberry Ketone
Acide hydroxycitrique : utilisations, effets secondaires, interactions, dosage et précautions
PhenQ Vs Phen375 : lequel choisir ?
Comment choisir un bon programme pour maigrir ?
Et si votre manière de vous peser est fausse ?
Des vérités surprenantes au sujet de votre métabolisme
Risques d'inactivité physique : comment les éviter ?
Le plan à 3 étapes pour apprendre comment maigrir rapidement
Mauvais sommeil et perte de poids : quelle liaison ?
Le stress, fait-il grossir ou maigrir ?
Cette étude pourrait-elle expliquer le mécanisme de la frénésie alimentaire ?
5 Habitudes qui ralentissent le métabolisme
Pourquoi vous ne perdez pas du poids malgré tous vos efforts ?
Pourquoi on grossit ? Les 12 causes les plus probables
20 conseils pour maigrir durablement et sainement
Les habitudes à adopter pour perdre du ventre
Pourquoi et quand faut-il consulter un diététicien ?
Les conseils vestimentaires des stylistes pour paraitre plus mince
Shopping pendant la période de transition de perte de poids
Les avantages et les inconvénients du Legging minceur
Affinez votre silhouette grâce au débardeur amincissant
Conseils et astuces pour s'habiller selon sa morphologie
La technique d’amincissement non chirurgicale Coolsculpting
Complément alimentaire minceur : comment choisir le vôtre ?
Les compléments alimentaires minceur dangereux selon la FDA
Achat en ligne, les règles à respecter pour votre sécurité
Avant de commander un essai gratuit, lisez ce qui suit
previous arrow
next arrow
Slider

Espace commentaires

Partagez votre avis

Votre email ne sera pas affiché au public.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.