Revue scientifique du Hoodia Gordonii, le coupe-faim naturel

hoodia-gordonii-plante-et-complement-alimentaire

Hoodia Gordonii est une petite plante succulente originaire du désert de Kalahari en Afrique. Elle était utilisée comme une nourriture pendant les temps de famine (pour supprimer l’appétit, la soif et pour atténuer la sensation insupportable de la faim à l’époque).

Elle est aussi connue sous les noms suivants : Veldkos, Trichocaulon Gordonii, Stapelia Gordonii et cactus amincissant.

De nos jours, elle est devenue très recherchée pour ses potentiels effets coupe-faim. C’est une plante protégée qui fait partie des espèces en voie de disparition à cause de la récolte excessive.

Initialement, Hoodia Gordonii a fait sa rentrée dans le monde occidental sur la base de certaines études préliminaires financées par des sociétés produisant des suppléments à base de cette plante et visant à mettre en valeur ses vertus coupe-faim.

Cela n’empêche que d’autres études indépendantes (rares certes) ont également été réalisées pour déterminer la dose active recommandée pour un supplément. Les données scientifiques disponibles ne permettent pas encore de trancher quant à son efficacité.

Hoodia Gordonii est commercialisé sous forme de brûleur de graisse et coupe-faim. Les suppléments à base de cette plante peuvent avoir des interactions avec certains médicaments et aussi avec certaines enzymes du métabolisme.

Il peut également avoir des effets toxiques possibles. Cette affirmation requiert des études plus poussées étant donné la pauvreté des données dont dispose la science actuellement.

Cet effet reste probable mais pas confirmé par la science.

Origine du Hoodia Gordonii

Hoodia Gordonii appartient à la famille Apocynaceae, anciennement appelé Trichocaulon ou Stapelia. En raison de son utilisation comme un complément minceur, il s’est vu octroyé un nouveau nom, le Cactus amincissant.

Cette plante est largement répandue dans les régions arides de l’Afrique du Sud et de la Namibie. Elle est utilisée comme un produit alimentaire en raison de sa succulente à tiges multiples.

C’est une plante épineuse qui ressemble à un cactus mais qui n’est pas considérée comme tel. C’est plutôt un légume traditionnellement utilisé pour supprimer le désir de manger ou de boire de l’eau par ces populations, comme c’est le cas de plusieurs aliments utilisés en période de famine comme le Caralluma Fimbriata par exemple.

Comment fonctionne Hoodia Gordonii ?

desert-de-kalahari-origine-du-hoodia-gordoniiLes effets suppresseurs d’appétit de Hoodia Gordonii ont été observés pour la première fois en 1937 par un anthropologue néerlandais lors de son étude des San Bushmen, le peuple primitif du désert de Kalahari.

Il a remarqué que les nomades Bushmen mangeaient la tige de la plante pour éliminer la faim lors de leurs longs voyages de chasse dans des zones à faible végétation.

L’ingrédient actif de Hoodia Gordonii est la molécule P57. Elle représente à elle, seule environ 11% des stéroïdes totaux de la plante.

Ce glycoside de base connu aussi sous les noms oxypregnane glycoside stéroïdien P57AS3 P57A53 ou Glycoside numéro 12, a des propriétés de suppression de l’appétit. P57 est confirmé pour activer le récepteur amer (TAS2R14) [1].

De ce fait, il est connu pour activer les récepteurs de goût amer, qui peuvent avoir une influence gustative sur la régulation de l’appétit.

En théorie, le P57 est censé agir sur le cerveau d’une manière similaire au glucose. Autrement dit, il trompe le cerveau en lui faisant croire que l’estomac est plein et que le corps est rassasié.

Par conséquent, il réduit l’intérêt pour les aliments et retarde l’installation de la faim. Cette action d’inhibition de la faim semble fonctionner au niveau de l’hypothalamus.

Hoodia Gordonii et essais cliniques

– Étude de Goldfarb

Richard M. Goldfarb, directeur médical chez Bucks County Clinical Research, a réalisé une petite étude non publiée officiellement.

hoodia-gordonii-dex-l10Cette étude portait sur l’efficacité du DEX-L10, des capsules de Hoodia Gordonii de 500 milligrammes vendues par Delmar Labs. Pour éliminer le doute du conflit d’intérêt, Goldfarb a annoncé avoir fait l’étude pour le fabricant mais sans être payé pour ses recherches.

Dans l’étude de Goldfarb, les sept participants en surpoids ont été invités à prendre deux capsules de Hoodia Gordonii (DEX L-10) par jour en mangeant un petit déjeuner équilibré et en prenant des multivitamines.

Les autres habitudes (régime alimentaire et exercice physiques) ont été maintenues. Le poids de départ des participants variait entre 87,5 et 156,5 kilos.

Ils ont perdu, en moyenne, 3,3% de leur poids corporel, dit Goldfarb. La perte moyenne au cours de l’étude de 28 jours était de 4,5 kilos. La plupart des participants ont déclaré que leur apport calorique a diminué d’au moins la moitié quelques jours seulement après le début de leur traitement.

Les volontaires n’ont pas signalé d’effets secondaires tels que la nervosité ou l’insomnie.

L’étude n’a pas été publiée dans une revue scientifique ni présentée dans le cadre d’une réunion médicale, car elle a été menée sous forme d’étude d’efficacité. Son objectif était de déterminer si le produit fonctionnait réellement. Dans son rapport, Goldfarb a écrit :

«Hoodia gordonii travaille dans le centre de satiété du cerveau en libérant un composé chimique semblable au glucose, mais qui est jusqu’à 100 fois plus fort. L’hypothalamus reçoit ce signal comme une indication que le corps a consommé suffisamment de nourriture. La réception de ce signal par le cerveau diminue automatiquement l’appétit.”

– Etude Phytopharm

phytopharmCette deuxième étude a été présentée par Phytopharm. C’est une société basée au Royaume-Uni qui conçoit des produits de perte de poids à base de l’extrait de Hoodia Gordonii.

On peut lire sur leur site web qu’une étude a été réalisée en 2001 et a démontré que la consommation de l’extrait de cette plante a entraîné une réduction de la moyenne quotidienne de la graisse corporelle et des calories après deux semaines de traitement.

L’apport calorique a chuté d’environ 1000 par jour après environ deux semaines, toujours selon l’étude.

Du point de vue des experts de Mayo Clinic, rien de tout cela n’est assez scientifique.

Dans un rapport sur les pilules de perte de poids publié en ligne, ces derniers stipulaient en parlant de l’efficacité de l’extrait de cette plante :

“Aucune preuve concluante à l’appui de la revendication (de suppression de l’appétit).”

Hoodia Gordonii : avis médical

D’autres médecins ne manquent pas de montrer leur scepticisme, comme c’est le cas de Adrienne Youdim, MD, directeur médical du programme complet de perte de poids à Cedars-Sinai Medical Center, à Los Angeles.

Youdim a dit en parlant des effets du Hoodia Gordonii avance qu’il n’y a pas assez de données (scientifiques publiées) pour étayer son utilisation. Mais d’autre part, il affirme qu’il n’existe pas de données suggérant de potentiels effets indésirables.

Cependant, il préfère ne pas recommander l’utilisation de ce produit sans l’avis d’un professionnel de la santé.

Michael Steelman, MD, président du conseil d’administration de l’American Society of Bariatric Physicians, qui traite les patients obèses à Oklahoma City, et en réponse aux questions posées par ses patients au sujet de l’effet proclamé de cet ingrédient sur l’appétit, a dit être sceptique et ne disposait pas d’assez d’informations pour se prononcer sur ce sujet.

Il est clair que faute d’études scientifiques poussées, aucun praticien connu n’osera se prononcer positivement ou négativement au sujet d’une substance qui n’a pas été entièrement expérimentée par la science.

Dosage recommandé

L’utilisation du Hoodia Gordonii dans les contextes culturels et traditionnels diffère largement de celle effectuée dans le cadre adopté et accepté par notre médecine occidentale actuelle.

En règle générale, il est conseillé de consulter un professionnel de la santé avant d’utiliser un supplément à base de toutes sortes de plantes. Le fait qu’un produit est composé d’extrait de plantes naturelles ne veut pas nécessairement dire qu’il est sans risque. Même une plante dans son milieu naturel peut ne pas convenir à tout le monde.

En ce qui concerne la dose recommandée, on estime qu’elle se situe aux alentours de 1000mg de l’extrait (brut de le plante) composé de 70% de glycosides stéroïdiens.

La posologie conseillée est de deux prises par jour, une heure avant chaque repas principal. Aucune étude scientifique ne vient déterminer avec exactitude la dose optimale chez l’humain.

Contre-indications et précautions d’usage

Il est déconseillé de prendre Hoodia Gordonii sans un avis médical favorable ou sans surveillance dans les cas suivants :

  • Diabète.
  • Prise de médicaments pour contrôler les niveaux de sucre dans le sang.
  • Problèmes cardiaques ou en cas de prise de médicaments pour le coeur.
  • Hémorragie ou troubles de coagulation du sang.
  • Anorexie, boulimie ou tout autre trouble de comportement alimentaire (TCA).

Sauf indication contraire du fabricant, il n’y a aucune restriction connue au sujet des aliments ou des boissons pendant la prise de l’extrait de cette plante.

Interactions avec d’autres médicaments

Il existe peu d’informations sur l’interaction entre Hoodia Gordonii et d’autres médicaments. De ce fait, il est recommandé, en cas de prise d’un médicament qu’il soit sur ordonnance ou en vente de libre, de consulter un médecin ou un praticien de la santé avant de lui associer un complément minceur à base d’extrait de cette plante.

Comme le souligne cette étude [2], le potentiel d’interactions médicamenteuses cliniquement significatives de cette plante reste inconnu.

Cet essai clinique in vitro a montré que le transport intestinal de P57 se trouve entravé par la P-glycoprotéine et les protéines MRP1 / MRP2 multi-résistantes. P57 a présenté une inhibition faible de l’enzyme cytochrome P450 3A4 du foie.

Effets secondaires

Presque 90% des utilisateurs de Hoodia Gordonii affirment qu’il n’a aucun effet secondaire majeur. Ceci peut être vrai dans une certaine mesure, mais pas dans l’absolu. Pourquoi ?

Parce que en premier lieu, les effets secondaires peuvent ne pas être ressentis immédiatement, c’est-à-dire qu’ils peuvent apparaitre après une certaine durée d’utilisation.

En deuxième lieu, beaucoup de personnes dans leur quête de perte de poids et sous l’effet de leur obsession, préfèrent ignorer tout effet nuisible qui peut apparaitre et préfèrent se concentrer sur l’effet coupe-faim que procure cette plante.

D’autre part, l’effet secondaire fréquent est la bouche sèche et collante. Dans des cas très rares, on trouve l’atteinte au foie.

Hoodia Gordonii : Avis des consommateurs

Les témoignages des utilisateurs sont mitigés.

D’une part, parce que chacun parle d’un complément différent, et c’est normal puisque on ne peut acheter Hoodia Gordonii sous forme de plante naturelle mais comme complément.

D’autre part, parce que la réaction du corps humain est différente d’une personne à une autre. Nous nous limiterons donc aux seuls produits connus (comme ceux sélectionnés en bas de cette page) et qui respectent les réglementations en vigueur (sécurité et dosage).

A partir de cette base, on pourrait avancer que Hoodia Gordonii peut représenter une aide précieuse pour les personnes qui veulent perdre du poids en contrôlant leur appétit.

La perte de poids étant relativement modérée et nécessite un mode de vie adapté, ce fait décourage beaucoup de personnes qui se fixent des objectifs de perte de poids parfois irréalistes et qui cherchent une pilule qui effacera leurs kilos en plus rapidement.

La question de la sécurité refait surface à chaque fois. Considérez donc vos sources avant d’acheter un produit. Si vous ne savez pas comment choisir, consultez nos suggestions en bas de cette page et informez-vous avant de commander.

Hoodia Gordonii dans le commerce

Si vous choisissez d’acheter un supplément à base de Hoodia Gordonii, assurez-vous d’avoir des attentes réalistes et des objectifs de perte de poids raisonnables. Sur le net, il est souvent qualifié de solution magique de perte de poids. Or comme vous devez le savoir, la pilule miracle n’existe pas.

Si vous conservez vos habitudes alimentaires et votre mode de vie sédentaire, l’extrait de cette plante ne vous sera d’aucune utilité. La seule façon de perdre du poids c’est de réduire votre apport calorique. Il peut vous aider en agissant sur votre appétit. Il faut donc le considérer comme une partie d’une solution globale de perte de poids.

huiking-pharmaceutical-p57La plupart des compléments Hoodia Gordonii disponibles sur le marché ne sont pas tous naturels. Citons par exemple le cas du “P57 Hoodia”. Ce produit a fait l’objet d’une mise en garde de la part de la FDA.

Commercialisé par Huiking Pharmaceutical, P57 Hoodia contenait de la sibutramine, une substance interdite à la vente à cause de ses effets néfastes sur la pression artérielle et la fréquence cardiaque.

Tous les produits ne peuvent pas toujours être confirmés. Ils peuvent également être contrefaits ou contaminés. D’où l’importance de bien choisir votre fournisseur.

Si vous avez décidé de l’essayer, achetez-le sur une boutique connue qui dispose d’une bonne réputation et d’un bon retour de clients. Ne soyez pas dupée par le prix bas. Un produit a un coût de fabrication, si le prix est trop bas, c’est qu’il y a quelque chose qui ne tourne pas rond.

Pour des raisons de sécurité, il est donc fortement recommandé d’acheter votre produit chez un fabricant ou vendeur reconnu.


A lire aussi

Unique Hoodia, le coupe-faim naturel le plus réputé du marché


Références

– 1. Boris Le Nevé. Martin Foltz. Hannelore Daniel. Robin Gouka. The Steroid glycoside H.g.-12 from Hoodia gordonii activates the human bitter receptor TAS2R14 and induces CCK release from HuTu-80 cells. American Journal of Physiology – Gastrointestinal and Liver Physiology. 1 December 2010. Vol. 299 ; no 6 ; G1368-G1375.
– 2. Madgula VL. Avula B. Pawar RS. Shukla YJ. Khan IA. Walker LA. Khan SI. In vitro metabolic stability and intestinal transport of P57AS3 (P57) from Hoodia gordonii and its interaction with drug metabolizing enzymes. Planta Med. 2008. Vol. 74 ;  no 10 ; pp. 1269-1275. 

Espace commentaires

Partagez votre avis

Votre email ne sera pas affiché au public.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.