Cette étude pourrait-elle expliquer le mécanisme de la frénésie alimentaire ?

frenesie-alimentaire

De nos jours, l’obésité est perçue comme une épidémie mondiale que les organisations mondiales de santé ont du mal à contenir. Ce phénomène maladif est étroitement lié au développement économique qui crée un contexte parfait pour la “prolifération” des habitudes alimentaires préjudiciables telles que la frénésie alimentaire.

Pour mieux comprendre comment les environnements dits obésogènes peuvent mener à la frénésie alimentaire et promouvoir l’obésité, Mara Dierssen, du Centre de Régulation Génomique, et Rafael Maldonado, de l’Université Pompeu Fabra – situés tous les deux à Barcelone, Espagne – ont décidé de simuler un environnement identique en laboratoire.

Les environnements obésogènes sont définis par les chercheurs comme ” l’ensemble des influences que l’environnement ou les conditions de vie ont sur la promotion de l’obésité chez les individus ou les populations“.

Les résultats de cet essai ont été publiés en tant que deux articles complémentaires dans la revue Addiction Biology [1].

Comment les environnements mènent à la frénésie alimentaire ?

environnement-et-frenesie-alimentaireDierssen et Maldonado, avec le concours de leurs collègues respectifs, ont créé un environnement obésogène pour les rongeurs en leur offrant différentes options d’alimentation.

Les animaux ont reçu de la nourriture régulière, c’est-à-dire le genre de nourriture qu’ils devraient normalement manger dans le cadre d’un régime équilibré. Les chercheurs y ont ajouté un mélange de morceaux de chocolat provenant d’une gamme de barres de chocolat disponibles dans le commerce. Ils ont également ajouté l’option d’un aliment riche en graisse.

Fait intéressant, une fois que les chercheurs ont offert aux rongeurs une alternative d’alimentation abondante mais malsaine, il n’a pas fallu beaucoup de temps aux souris pour commencer à manger excessivement, d’afficher des comportements addictifs et de prendre donc un poids excessif.

Dans un cas révélateur, les chercheurs ont donné aux animaux l’accès au chocolat pendant seulement 1 heure par jour. Cette limitation dans le temps a poussé les souris à se gaver d’une manière compulsive avec le mélange sucré.

En effet, les souris ont consommé en 1 heure seulement, l’équivalent de ce qu’elles devraient normalement manger en une journée entière.

Et à l’instar des personnes présentant des signes de dépendance ou de frénésie alimentaire, les souris ont préféré attendre que le chocolat leur soit donné plutôt que de manger la nourriture régulière qui leur était constamment disponible, malgré que le chocolat ne leur offrait pas les nutriments dont ils avaient besoin et ne permettait pas de diminuer efficacement leur sensation de faim.

De plus, les souris qui mangeaient du chocolat ou un régime riche en graisses ont commencé à présenter un changement distinct dans leur routine d’alimentation quotidienne.

Un autre fait intéressant ! D’habitude, les souris préfèrent normalement manger la nuit, or ces rongeurs ont commencé à manger préférentiellement pendant la journée. Ils ont également choisi des modes d’alimentation fréquents, c’est-à-dire sous forme de collation, plutôt que des repas réguliers, mais plus copieux et moins fréquents.

La frénésie alimentaire : un cercle vicieux

frenesie-alimentaire-un-cercle-vicieuxLes chercheurs ont noté que les personnes en surpoids qui tentent de perdre des kilogrammes en excès en suivant un régime ou des habitudes alimentaires plus saines, ont généralement tendance à rechuter après avoir participé à des programmes ou des initiatives de perte de poids.

Ce schéma est un obstacle majeur lorsqu’il s’agit de maintenir des comportements alimentaires sains.

Suite aux résultats de leurs expériences, Dierssen et Maldonado suggèrent que la cause principale de ces rechutes pourrait être expliquée par le fait que les environnements obésogènes altèrent le contrôle qu’ont ces personnes sur leurs habitudes alimentaires.

Par conséquent, elles peuvent facilement tomber dans un cercle vicieux où un choix malsain mène à un autre, et ainsi de suite.

“Nos résultats ont révélé que l’exposition à long terme aux régimes hypercaloriques altère la capacité de contrôler le comportement alimentaire, ce qui mène à des effets négatifs sur les processus cognitifs responsables du contrôle rationnel de l’apport alimentaire.”, explique Maldonado

Dierssen note également que certaines maladies métaboliques ne sont pas seulement le résultat de facteurs biologiques, mais peuvent aussi être causées par des comportements alimentaires incontrôlés, et c’est là que les professionnels de la santé devraient intervenir.

«L’obésité n’est pas seulement une maladie métabolique – c’est un problème de comportement. On dit généralement aux gens qui sont en surpoids ou obèses de manger moins et de bouger plus, mais c’est trop simpliste.

Nous devons examiner l’ensemble du processus : en comprenant les comportements qui conduisent à l’obésité et en repérant précocement les signes révélateurs, nous pourrions trouver des thérapies ou des traitements pour prévenir le surpoids“.

La prochaine étape des recherches de Dierssen et Maldonado sera de mener de nouvelles recherches sur les comportements de dépendance, tant chez les animaux que chez les humains qui ont tendance à trop manger.

“Il est très difficile de perdre du poids avec succès, et beaucoup de gens finissent piégés dans un cycle de régimes yo-yo”, souligne Dierssen.

“Ces études révèlent les principaux changements comportementaux et cognitifs favorisés par l’apport alimentaire hypercalorique, ce qui pourrait être crucial pour le gain de poids répété et les difficultés d’un contrôle alimentaire approprié”, conclut Maldonado.

Références 

– 1. Jose Espinosa‐Carrasco Aurelijus Burokas Marta Fructuoso Ionas Erb Elena Martín‐García Miriam Gutiérrez‐Martos Cedric Notredame Rafael Maldonado Mara Dierssen. Time‐course and dynamics of obesity‐related behavioral changes induced by energy‐dense foods in mice. Addiction Biology. Volume 23, issue 2, march 2018, Pages 531-543. 
– source : https://www.medicalnewstoday.com/articles/321460.php

Autres articles

Comment lutter contre la rétention d’eau et perdre du poids en eau naturellement ?
Qu'est-ce que le syndrome métabolique ? Comment le prévenir et le traiter naturellement ?
Guide du débutant du Mindful Eating, la technique pour manger en pleine conscience
Comment mesurer votre pourcentage de graisse corporelle ? Voici les 10 meilleures façons de le faire
Les dangers des métaux lourds et comment faire une désintoxication ?
Detox du foie : utilité, bénéfices, risques et alternatives saines
Les avantages communs à tous les bons régimes detox
Detox après les fêtes : les bons plans pour éliminer les excès
Quels sont les meilleurs probiotiques pour la perte de poids et où les trouver ?
Plantes pour maigrir : noms, effets et précautions d'utilisation
Comment réduire 500 calories par jour sans effort ?
Revue scientifique de Garcinia Cambogia
Garcinia cambogia interdit en France et en Europe ?
Revue scientifique du Hoodia Gordonii, le coupe-faim naturel
Revue scientifique du Raspberry Ketone
Acide hydroxycitrique : utilisations, effets secondaires, interactions, dosage et précautions
PhenQ Vs Phen375 : lequel choisir ?
Comment choisir un bon programme pour maigrir ?
Et si votre manière de vous peser est fausse ?
Des vérités surprenantes au sujet de votre métabolisme
Risques d'inactivité physique : comment les éviter ?
Le plan à 3 étapes pour apprendre comment maigrir rapidement
Mauvais sommeil et perte de poids : quelle liaison ?
Le stress, fait-il grossir ou maigrir ?
Cette étude pourrait-elle expliquer le mécanisme de la frénésie alimentaire ?
5 Habitudes qui ralentissent le métabolisme
Pourquoi vous ne perdez pas du poids malgré tous vos efforts ?
Pourquoi on grossit ? Les 12 causes les plus probables
20 conseils pour maigrir durablement et sainement
Les habitudes à adopter pour perdre du ventre
Pourquoi et quand faut-il consulter un diététicien ?
Les conseils vestimentaires des stylistes pour paraitre plus mince
Shopping pendant la période de transition de perte de poids
Les avantages et les inconvénients du Legging minceur
Affinez votre silhouette grâce au débardeur amincissant
Conseils et astuces pour s'habiller selon sa morphologie
La technique d’amincissement non chirurgicale Coolsculpting
Complément alimentaire minceur : comment choisir le vôtre ?
Les compléments alimentaires minceur dangereux selon la FDA
Achat en ligne, les règles à respecter pour votre sécurité
Avant de commander un essai gratuit, lisez ce qui suit
previous arrow
next arrow
Slider

Espace commentaires

Partagez votre avis

Votre email ne sera pas affiché au public.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.