Notre examen du CoolSculpting : processus, coût, résultats et risques

coolsculpting

Le Coolsculpting est une technique d’amincissement non chirurgicale dont l’objectif est de se débarrasser des graisses tenaces, en particulier celles qui présentent une résistance aux régimes et aux exercices physiques.

Littéralement, ce mot veut dire “se sculpter par le froid“. Le principe de base de cette technique est donc d’éliminer les graisses par l’effet du froid contrôlé et ciblé. Cette technique sert essentiellement à faire fondre les bourrelets coriaces.

Coolsculpting, le concept et la technique

coolsculptingEn réalité, cette technique repose sur le principe de la cryolipolyse. Et le Coolsculpting, c’est le nom de marque de l’appareil breveté qui a permis de concrétiser cette technique théorique.

Si ces deux noms sont liés c’est tout simplement parce que cette technique est le tremplin par lequel la cryolipolyse est passée du monde théorique au monde réel (d’autres appareils existent mais celui-ci est de loin le plus célèbre parmi eux).

Dans ce qui suit et après avoir défini la cryolipolyse, nous allons utiliser dans ce qui suit le nom “Coolsculpting” pour désigner la technique et l’appareil.

– Cryolipolyse : le principe de base du Coolsculpting

L’idée de base est que les cellules graisseuses (adipocytes) sont plus sensibles que les autres cellules du corps au contact du froid.

Cela n’a pas de sens me diriez-vous puisque ce sont justement ces adipocytes qui sont censés nous protéger du froid. Et pourtant, c’est la vérité !

En effet, ce phénomène a été observé pour la première fois au 19ème siècle chez des femmes pratiquant l’équitation en hiver. Ces cavalières qui chevauchaient en califourchon présentaient des signes de dépression sur leurs cuisses qui résultaient apparemment de la fonte de leur graisse sous-cutanée.

Intrigués par la possibilité d’un lien de causalité entre ces signes et l’effet du froid, plusieurs chercheurs scientifiques s’y sont mis pour expliquer cette liaison probable. Après de multiples travaux de recherches dans ce sens, la communauté scientifique a finalement confirmé que l’exposition (préalablement déterminée en intensité et en durée) à un froid extrême entraine une apoptose (terme que nous allons expliquer plus bas) des adipocytes.

La théorie étant confirmée et la tâche des scientifiques terminée, se pose alors la question : comment la mettre en pratique ?

C’est là qu’interviennent les ingénieurs et plus spécialement l’équipe du Professeur Rox Anderson qui ont développé le Coolsculpting.

– Comment mettre en pratique la Cryolipolyse ?

Comme dit plus haut, le Coolsculpting c’est l’appareil qui permet de mettre en pratique la cryolipolyse.

Créé et breveté en 2008 aux Etats-Unis, cet appareil permet la destruction définitive des graisses grâce à une pratique de refroidissement contrôlé qui agit uniquement sur les cellules graisseuses sans atteindre les autres cellules voisines.

zeltiq-aesthetics-inc-coolsculptingCet appareil est commercialisé par une firme américaine du nom de Zeltiq Aesthetics, Inc. Cette dernière est une société spécialisée dans les technologies médicales et le développement et la commercialisation des produits utilisant exclusivement la technologie qui repose sur son système de refroidissement contrôlé.

En 2015, cette société a été sélectionnée d’après “Deloitte’s Technology Fast 500™” parmi les 500 entreprises à croissance technologique rapide. Ce concours annuel organisé en Amérique du Nord, regroupe des sociétés, publiques ou privées, actives dans le domaine des médias, des télécommunications, des sciences et vie, et de l’environnement.

Le Coolsculpting se démarque des autres méthodes similaires de perte de poids par l’absence de toute intervention chirurgicale. Et effectivement, c’est une méthode qualifiée de non-invasive et approuvée par la FDA (Food and Drug Administration), l’agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux.

Comment fonctionne le Coolsculpting ?


Le Coolsculpting agit sur les amas graisseux situés dans les zones difficilement accessibles par le biais des procédés classiques comme les régimes ou le sport.

En effet, le principe comme nous l’avons déjà expliqué, est de détruire ces graisses par une technique de froid contrôlé. Cette action se fait d’une façon ciblée et localisée.

Nous faisons référence à cette illustration faite par un commercial pour expliquer cette méthode à un client :

“Si vous mettez une motte de beurre dans le frigo elle devient dure, contrairement à un verre d’eau qui ne sera que frais. Ce qui signifie que cette technique de refroidissement permet d’agir uniquement sur la graisse contrairement aux autres techniques qui impactent aussi les autres tissus”.

L’appareil agit comme un gaufrier. Il aspire et pince la zone de graisse désirée. La partie aspirée subira alors une baisse de température contrôlée qui peut atteindre jusqu’à -10°C dans certains cas. Par conséquent, ce froid extrême détruit les cellules graisseuses sans affecter les autres cellules.

L’évacuation de ces graisses traitées se fera ensuite par voie naturelle. Cette méthode permet de tuer les adipocytes (cellules où les graisses sont stockées) sans détériorer les cellules de surface de la peau.

On appelle cela une apoptose ou mort cellulaire programmée.

L’apoptose est un phénomène normal et nécessaire à la vie de notre organisme. Il entraine la mort, à un moment donné, de certaines cellules, situées à certaines zones, comme par exemple l’élimination de certaines cellules (immunitaires notamment) endommagées ou devenues obsolètes.

Le Coolsculpting à la lumière des études scientifiques

Nous allons citer deux études scientifiques.

Etude n°1 :

“Vue d’ensemble d’une expérience clinique et commerciale du Coolsculpting” [1]

Cette étude réalisée aux Etats-Unis en 2013 retrace une vue d’ensemble d’une large expérience clinique et commerciale de ce dispositif.

L’objectif de cette étude était d’examiner de près l’innocuité, l’efficacité et l’évolution des cycles de la cryolipolyse réalisée par le biais du dispositif Coolsculpting appartenant à la société Zeltiq en Californie. Cette étude rétrospective a été réalisée sur une population de 528 patients qui ont subi un traitement de cryolipolyse durant une période allant de janvier 2010 à décembre 2012.

Au cours de cette période, un total de 1785 zones anatomiques ont été traitées dans le cadre de 2729 cycles de Coolsculpting.

Les zones traitées se situaient principalement dans le bas-ventre (28% soit 490 cycles), l’abdomen supérieur (11% soit 189 cycles), le flanc gauche (19%, 333 cycles), le flanc droit (19%, 333 cycles), intérieur des cuisses (6%, 111 cycles), extérieur des cuisses (5%, 87 cycles), les fesses (6%, 99 cycles).

La répartition par âge des hommes et femmes volontaires était similaire (46,5 ± 12,8 années pour les femmes et 46± 12,3 années pour les hommes, soit une fourchette globale de 18-79 ans).

Seuls 3 cas de douleur ont été signalés et n’ont pas duré plus de 4 jours. Aucun effet indésirable n’a été signalé par les volontaires. L’évolution des cycles du début de l’expérience jusqu’à la fin a connu une hausse de 823%.

En conclusion, et sur la base des résultats obtenus, il s’est avéré que c’est une méthode non invasive de remodelage du corps, sûre et efficace qui a obtenu une satisfaction totale des patients qui l’ont expérimentée.

Etude n°2 :

“Cryolipolysis (Coolsculpting) pour le remodelage non invasif du corps : efficacité clinique et satisfaction des clients” [2]

Dans cette deuxième étude, il a été question de déterminer l’efficacité clinique de la cryolipolyse (principe de base du Coolsculpting) dans le remodelage du corps, ainsi que la satisfaction des clients qui ont subi cette intervention.

Cette étude a permis d’obtenir des résultats très prometteurs : des améliorations significatives ont été observées chez 86% des sujets traités et le taux de satisfaction des patients était de 73%, qui est de loin, le taux le plus élevé par rapport à toutes les autres techniques similaires.

D’après cette étude, il a été prouvé que la cryolipolyse est une méthode sûre pour le remodelage du corps. Parmi toutes les méthodes connues, c’est la méthode qui entraine le moins de douleur et le moins d’inconfort. Les effets indésirables, s’ils existent, ont tendance à disparaitre après 14 jours.

Cette méthode a eu le taux de satisfaction le plus élevé en comparaison avec d’autres méthodes.

Puis-je utiliser le Coolsculpting pour perdre du poids ?

Cet appareil traite des zones graisseuses précises et non le corps en entier.

Ce n’est pas une solution de perte de poids globale, mais une alternative sûre pour les personnes qui veulent se débarrasser de la graisse logée dans certaines zones rebelles ou inaccessibles.

Le Coolsculpting est une solution pour remodeler et affiner la silhouette.

Donc, si vous avez plusieurs dizaines de kilos à perdre, vous devez procéder autrement, c’est-à-dire en utilisant une autre méthode de perte de poids plus appropriée. Après cette étape, et seulement après, vous pourrez opter pour cette technique pour finaliser le résultat obtenu.

Quelles zones puis-je traiter ?

Le Coolsculpting comme vous venez de le découvrir à travers cet article est une méthode localisée qui traite une zone par séance et non le corps en entier.

Destinée principalement à faire fondre les graisses situées dans des zones difficiles à atteindre par les méthodes classiques comme les régimes ou le sport, cette technique s’attaque en particulier aux tissus adipeux des zones suivantes :

  • Flancs, appelés aussi poignées d’amour ;
  • Haut du dos ;
  • Bas du dos ;
  • Zones abdominales ;
  • Double menton ;
  • Bras ;
  • Intérieur des cuisses ;
  • Extérieur des cuisses ;
  • Intérieur des genoux ;
  • Culotte de cheval ;
  • Plis sous les aisselles ;
  • Plis sous les fesses ;
  • Hanches ;
  • Gynécomastie masculine.

Comment ça se passe en pratique une séance de Coolsculpting ?

Après cet aperçu théorique, découvrons maintenant comment se passe une séance en réalité.

– Avant la séance

Avant de fixer la date de votre séance de Coolsculpting, une première consultation pour déterminer votre profil de santé est nécessaire.

Durant cette entrevue, un médecin va essayer de prendre connaissance de vos antécédents médicaux, de votre poids actuel, de votre mode de vie et des zones que vous voulez traiter. Il prendra également des photos des zones avant le traitement.

Par la suite, vous allez devoir signer une fiche qui atteste que vous avez pris connaissance de certains effets indésirables probables comme les douleurs ou vertiges.

– Durant la séance

seance-coolsculptingAvant de procéder au Coolsculpting, le patient est préparé (déshabillé et allongé). Le médecin va commencer par appliquer un coussinet de gel sur la zone à traiter avant de positionner l’applicateur adéquat qui sera différent en fonction de la zone à traiter.

Au début, vous allez être gênés par la force de l’aspiration de l’appareil, une sensation qui va vite disparaitre suite à l’effet du froid. Il est également probable de ressentir des picotements mais toutes ces sensations désagréables disparaitront sous l’effet anesthésique du froid.

La chute progressive de la température engendrée par l’appareil entrainera alors la destruction des cellules graisseuses. Généralement, il est connu que les dix premières minutes sont désagréables.

La zone traitée aura la forme d’une masse rouge violace pas belle du tout à voir pour les âmes sensibles. Le médecin procédera à un massage pour répartir les cellules traitées. Les cellules détruites seront éliminées par le corps via les voies naturelles.

Généralement, une séance dure entre 35 minutes et 1 heure selon la zone choisie. Certaines zones nécessiteront plus d’une séance. Et il ne faut pas oublier de doubler le nombre de séances pour les zones qui contiennent des parties en paire comme les bras ou les fesses.

– Après la séance

apres-la-seance-du-coolsculptingUne fois la séance du Coolsculpting est terminée, la douleur s’estompe et la partie traitée retrouve son teint et sa forme naturels. Les sensations continueront à être ressenties pendant les jours qui suivront le traitement mais s’estomperont 10 jours au plus tard après l’intervention.

Il est possible d’entamer une nouvelle séance après un délai de 3 mois. Ce délai correspond normalement à la durée nécessaire pour que les résultats de la première intervention soient visibles.

A quels résultats dois-je m’attendre ?

Après la fin de la séance du Coolsculpting, vous n’allez apercevoir aucun résultat. En d’autres termes, les résultats ne seront pas visibles immédiatement.

En réalité, les premiers résultats se manifesteront à la fin du 1er mois et le résultat final ne sera visible qu’après 3, voire 4 mois.

Le corps a besoin de ce délai pour éliminer les amas graisseux et les cellules de graisses traités. Après ce délai, la zone que vous avez traitée deviendra lisse et la graisse aura complètement disparue.

Avantages du Coolsculpting

  • Aucun régime, aucune chirurgie ;
  • Un traitement sans séquelles qui permet de se débarrasser des graisses les plus tenaces en un temps réduit ;
  • Une pratique indolore ;
  • Un traitement localisé, précis et contrôlé ;
  • Une méthode non invasive qui peut être effectuée plusieurs fois sans risque.

Contre-indications et effets secondaires

Le Coolsculpting est déconseillé aux :

  • Personnes qui souffrent du syndrome de Raynaud (hypersensibilité au froid) ;
  • Femmes enceintes ou qui allaitent ;
  • Personnes portant des pacemaker ou tout autre dispositif électronique ;
  • Patients qui souffrent d’une hernie ;
  • Personnes obèses ou qui ont une surcharge pondérale importante ;
  • Patients qui viennent de subir une chirurgie ou qui souffrent de blessures dans les zones à traiter.

Les effets secondaires peuvent varier d’une personne à une autre. Les ressentis rapportés par la majorité des utilisateurs sont un inconfort et une douleur légers lors du commencement de l’aspiration ainsi qu’une sensation de douleur pendant le massage qui suit le traitement.

Quels sont les tarifs appliqués ?

Les prix du Coolsculpting sont différents en fonction des zones traitées.

Voici une estimation des prix donnée à titre indicatif par applicateur utilisé et par zone. Ces prix peuvent varier d’une région géographique à une autre et d’un centre à un autre.

tarifs-coolsculpting

Les centres de Coolsculpting : où les trouver à proximité ?

Le meilleur moyen de trouver les centres à proximité de chez vous est d’utiliser le site officiel de Zeltiq et saisir le nom de votre ville dans le champ de recherche.

Quelques exemples de centres spécialisés ainsi que leur nombre par pays  :

France : (111 centres)

– Centre LAZEO Paris (50 avenue Victor Hugo, Paris, 75116) – Téléphone : 01 43 59 10 10.
– Clinique des Champs Elysées (61 avenue Franklin Roosevelt, Paris) – Téléphone : 01 53 77 26 00.
– CLMO Centre Laser de St Etienne (14 avenue Pierre Mendès; Saint Priest en Jarez, 42270) – Téléphone : 04 28 04 07 10.

Belgique : (9 centres)

– Espace Médical Braffort (rue des Ménapiens, 31 Bruxelles) – Téléphone : +32 27 34 52 88.
– Duinbergen Clinic (Duinbergenlaan 33 Knokke-heist) – Téléphone : +32 50 530 640.
– Dr Devos (Karel Janssenslaan 41 Oostende) – Téléphone : +32 59 70 48 34.

Suisse :  (44 centres)

– Clinic Lémanic (2 avenue de la Gare, Lausanne) – Téléphone : +41 21 321 54 44.
– Luzerne Clinic (Seidenhofstrasse 9 Luzern 6003) – Téléphone : +41 41 511 80 80.
– Hirslanden Klinik Meggen (Huobmattstrasse 9 Meggen 6045) – Téléphone : +41 41 379 01 80.

Canada Quebec : ( 1 centre)

– Clinique Laser Esthétique ( 1693, route de l’Aéroport L’Ancienne-Lorette, Quebec, G2G 2P3) – Téléphone : 1(418) 871-3434.

Canada Ontario : (89 centres)

– Bellair Laser Clinic-Yonge and Eglinton (2355 Yonge St Toronto, Ontario M4P 2C8) – Téléphone : 1(888) 489-0337.
– Skin Vitality Medical Clinic ( 15 Westney Rd. North #1C Ajax, Ontario L1T 1P5) – Téléphone : 1(877)398-1356.


A lire aussi

Le masseur anti-cellulite à domicile Silk’n Silhouette


Références

– 1. Stevens WG. Pietrzak LK. Spring MA. Broad overview of a clinical and commercial experience with CoolSculpting. 2013 Aug 1. Aesthetic Surgery Journal. Vol. 33 ; iss. 6 ; pp 835-846.
– 2. Nils Krueger. Sophia V Mai. Stefanie Luebberding. and Neil S Sadick. Cryolipolysis for noninvasive body contouring: clinical efficacy and patient satisfaction. 2014. Clinical, Cosmetic and Investigational Dermatology. Vol. 7 ; pp 201–205. 

Autres articles dans la même rubrique

La graisse viscérale : qu’est-ce que c’est ? Et pourquoi c’est si dangereux ?
La bague d’orteil amincissante ou l’anneau minceur aident-ils à perdre du poids ?
Comment lutter contre la rétention d’eau et perdre du poids en eau naturellement ?
Qu'est-ce que le syndrome métabolique ? Comment le prévenir et le traiter naturellement ?
Guide du débutant du Mindful Eating, la technique pour manger en pleine conscience
Comment mesurer votre pourcentage de graisse corporelle ? Voici les 10 meilleures façons de le faire
Les dangers des métaux lourds et comment faire une désintoxication ?
Detox du foie : utilité, bénéfices, risques et alternatives saines
Les avantages communs à tous les bons régimes detox
Detox après les fêtes : les bons plans pour éliminer les excès
Quels sont les meilleurs probiotiques pour la perte de poids et où les trouver ?
Plantes pour maigrir : noms, effets et précautions d'utilisation
Comment réduire 500 calories par jour sans effort ?
Revue scientifique de Garcinia Cambogia
Garcinia cambogia interdit en France et en Europe ?
Revue scientifique du Hoodia Gordonii, le coupe-faim naturel
Revue scientifique du Raspberry Ketone
Acide hydroxycitrique : utilisations, effets secondaires, interactions, dosage et précautions
PhenQ Vs Phen375 : lequel choisir ?
Comment choisir un bon programme pour maigrir ?
Et si votre manière de vous peser est fausse ?
Des vérités surprenantes au sujet de votre métabolisme
Risques d'inactivité physique : comment les éviter ?
Le plan à 3 étapes pour apprendre comment maigrir rapidement
Mauvais sommeil et perte de poids : quelle liaison ?
Le stress, fait-il grossir ou maigrir ?
Cette étude pourrait-elle expliquer le mécanisme de la frénésie alimentaire ?
5 Habitudes qui ralentissent le métabolisme
Pourquoi vous ne perdez pas du poids malgré tous vos efforts ?
Pourquoi on grossit ? Les 12 causes les plus probables
20 conseils pour maigrir durablement et sainement
Les habitudes à adopter pour perdre du ventre
Pourquoi et quand faut-il consulter un diététicien ?
Les conseils vestimentaires des stylistes pour paraitre plus mince
Shopping pendant la période de transition de perte de poids
Les avantages et les inconvénients du Legging minceur
Affinez votre silhouette grâce au débardeur amincissant
Conseils et astuces pour s'habiller selon sa morphologie
La technique d’amincissement non chirurgicale Coolsculpting
Complément alimentaire minceur : comment choisir le vôtre ?
Les compléments alimentaires minceur dangereux selon la FDA
Achat en ligne, les règles à respecter pour votre sécurité
Avant de commander un essai gratuit, lisez ce qui suit
previous arrow
next arrow
Slider

1 Commentaire

  1. Article très complet. J’avais entendu parler de la cryolipolyse il y a quelques temps. Maintenant on entend de plus en plus le nom coolsculpting et les résultats ont l’air impressionnants. Peut-être que je me laisserai tenter l’année prochaine 😉

Partagez votre avis

Votre email ne sera pas affiché au public.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.