Les signes qui montrent que vous êtes déficient en magnésium

carence-en-magnesium-aliments-riches-en-magnesium

La majorité des hommes et femmes souffrent d’une carence en magnésium et ne consomment pas assez de cette substance vitale.  Chaque organe de votre corps, en particulier vos muscles et votre coeur, a besoin de magnésium pour fonctionner correctement. En fait, ce minéral est impliqué dans plus de 300 processus biochimiques au sein de votre organisme.

Dans ce qui suit nous allons citer les signes les plus communs qui peuvent annoncer une déficience en magnésium. Mais avant, quelles sont les causes qui peuvent entrainer une carence en magnésium ?

Quelles sont les causes d’une carence en magnésium ?

On estime que les deux tiers de la population occidentale n’atteignent pas l’apport journalier recommandé en magnésium [1]. Pour rappel, les instances sanitaires recommandent un apport de 310 à 320mg pour les femmes et 400 à 420mg pour les hommes.

La première cause d’une carence en magnésium se trouve au niveau de l’alimentation. Malheureusement, même si vous consommez assez d’aliments riches en ce minéral, votre corps pourra en excréter une grande quantité si vous consommez en même temps du sucre raffiné, des boissons caféinées, des boissons gazeuses ou de l’alcool.

En dehors de l’alimentation, une déficience en magnésium peut trouver son origine dans le vieillissement, l’utilisation de certains médicaments ou tout simplement à cause de certaines maladies et troubles gastro-intestinaux comme la maladie de Crohn et les fuites intestinales.

Les symptômes les plus courants d’une déficience en magnésium

Une carence en magnésium peut se manifester par de nombreux signes et symptômes. Voici dans ce qui suit les symptômes les plus courants (cette liste n’est pas exhaustive).

Les premiers signes du début d’une déficience en magnésium comprennent :

  • Contractions ou douleurs musculaires (comme les douleurs aux pieds, contractions sous les yeux, crampes aux pieds ou aux jambes) ;
  • Perte d’appétit ;
  • Maux de tête ;
  • Nausées et / ou mauvaise digestion ;
  • Faible énergie ou fatigue ;
  • Faiblesse.

Les signes d’une carence en magnésium grave :

  • Rythmes cardiaques anormaux (contractions auriculaires prématurées, contractions ventriculaires prématurées, fibrillation auriculaire, tachycardie, …) ;
  • Spasmes coronaires ;
  • Picotements et engourdissements ;
  • Crampes et contractions musculaires (plus sévères que celles rencontrées au début de la carence) ;
  • Changements et sautes fréquentes d’humeur ;
  • Insomnie chronique et autres troubles du sommeil ;
  • Dépression.

Comment dépister la carence en magnésium ?

test-carence-en-magnesiumLa façon la plus simple de diagnostiquer une carence en magnésium est de consulter votre médecin en lui expliquant vos symptômes.

Etant donné que le magnésium se trouve à l’intérieur des os, des muscles et du tissu cérébral, il peut être difficile de déterminer correctement la quantité de magnésium dans le corps. En conséquence, plusieurs tests ont été développés pour mesurer les niveaux totaux de magnésium.

Il existe actuellement cinq types de tests de magnésium disponibles :

– 1. Sérum ou test de magnésium sérique

Le test de magnésium sérique est le test le plus commun pour dépister une carence en magnésium.

Comme son nom l’indique, ce test sanguin vérifie les niveaux du magnésium dans le sérum sanguin. C’est probablement le test que votre médecin va vous recommander s’il soupçonne que vous souffrez d’une carence en magnésium parce que c’est la méthode de dépistage la plus courante.

Cependant, il faut noter que ce test reste limité et peu précis du fait que la plupart du magnésium présent dans le corps se situe au niveau des cellules. Or, le sérum sanguin contient moins de 1% du magnésium total ! Il est donc tout à fait possible que le résultat de ce test soit normal alors qu’en réalité vos niveaux globaux de magnésium sont faibles [2]!

– 2. RBC

Le test de magnésium RBC est un autre test sanguin qui vérifie les niveaux de magnésium dans les cellules. Plus précisément, ce test donne un aperçu de la quantité de magnésium dans les globules rouges d’où son nom RBC (pour Red Blood Cell Count).

Généralement, le test RBC est considéré comme un test plus précis que le test de sérum.

– 3. Test Ionique

Le test ionique est le test sanguin le moins courant. Ce test consiste à utiliser une machine spéciale pour isoler les ions du magnésium, ce qui donne une lecture plus précise de l’ensemble des niveaux du magnésium dans le corps.

Bien qu’il soit plus précis que les autres tests sanguins que nous avons cités, l’accès au test ionique reste très limité et ne peut être fait que dans quelques lieux.

– 4. Test Exa

Le test EXA est une autre méthode pour dépister la carence en magnésium qui se fait via un prélèvement d’un échantillon de sang. Au contraire des tests sanguins, ce test consiste à prélever un peu de tissu mou (la où la grande partie du magnésium est logée) de la bouche pour ensuite tester sa teneur en magnésium.

Comme c’est le cas du test ionique, ce test nécessite aussi un matériel d’essai spécifique. De ce fait, il est peu probable de trouver un médecin à proximité qui en dispose.

– 5. Test de tolérance

Enfin, il y a le test de tolérance. Ce test n’est ni un test sanguin, ni un test fait sur un prélèvement de tissu. Au lieu de cela, votre médecin va vous donner une certaine dose de magnésium et ensuite analysera votre urine. L’objectif étant de déterminer le rapport entre la quantité gardée par votre corps et celle éliminée via l’urine.

Si votre corps conserve plus de magnésium qu’il n’en a éliminé, le médecin suppose donc que votre corps en avait besoin et qu’il était donc déficient. Dans le cas contraire où la plus grande partie est éliminée dans l’urine, alors la supplémentation n’était pas nécessaire et vous ne souffrez pas de carence en magnésium.

Les suppléments de magnésium

carence-en-magnesium-supplementationEn pratique clinique, l’optimisation des niveaux du magnésium par l’alimentation et la supplémentation semble être une thérapie sûre, utile et bien documentée pour plusieurs conditions médicales.

En plus de consommer des aliments riches en magnésium et de limiter ou d’éviter le sucre raffiné, les boissons gazeuses, les boissons contenant de la caféine et l’alcool, vous pouvez également prendre un supplément de magnésium.

Et parce que le magnésium doit être lié à d’autres substances pour qu’il agisse efficacement, il est fréquent de le trouver sur les étiquettes des suppléments sous d’autres appellations comme citrate de magnésium, oxyde de magnésium et glycinate de magnésium, entre autres.

Lors du choix d’un supplément de magnésium, il est recommandé d’opter pour le citrate de magnésium, le chélate et le glycinate. A noter à ce stade que l’oxyde de magnésium n’est pas bien absorbé et peut causer des selles molles.

Le magnésium ne fonctionne pas seul. Pour cette raison, vous devriez équilibrer votre apport en magnésium avec du calcium, de la vitamine K2 et de la vitamine D. Ces quatre nutriments fonctionnent ensemble.

carence-en-magnesium-calcium-et-magnesium

Comment inverser les symptômes de la carence en magnésium

L’alimentation et le mode de vie jouent un rôle clé dans la prévention de la carence en magnésium. Voici quelques solutions simples et faciles pour stimuler votre apport en magnésium :

  • Mangez des légumes verts : ces légumes contiennent beaucoup de chlorophylle, une molécule qui contient du magnésium ;
  • Évitez les aliments raffinés et transformés : la plupart de ces aliments comme le sucre blanc et les aliments transformés à base de farine blanche ont été “vidés” de leur magnésium ;
  • Essayez les aliments fermentés et les boissons : ce genre d’aliment favorise la santé de la flore intestinale, ce qui permet d’absorber plus de magnésium contenu dans votre alimentation habituelle ;
  • Essayez un supplément de magnésium : la supplémentation en magnésium aide à stimuler votre apport en magnésium et combler son manque dans l’alimentation.

Références

– 1. Schwalfenberg GK, Genuis SJ. The Importance of Magnesium in Clinical Healthcare. Scientifica (Cairo). 2017;2017:4179326. doi: 10.1155/2017/4179326. Epub 2017 Sep 28.
– 2. Ismail AAA, Ismail Y, Ismail AA. Chronic magnesium deficiency and human disease; time for reappraisal? QJM. 2017 Sep 22. doi: 10.1093/qjmed/hcx186.

Autres articles dans la même rubrique

Comment reconnaitre les types de graisses (bonnes ou mauvaises ) ?
Les bienfaits de l’huile de Krill sont-ils meilleurs que ceux de l’huile de poisson ?
Comprendre la faim émotionnelle pour éviter les kilos émotionnels
5 façons simples de manger plus de fibres alimentaires
Les avantages et les limites du jeûne intermittent expliqués
Quels sont les aliments à calories négatives et comment en profiter ?
Quels sont les meilleurs probiotiques pour la perte de poids et où les trouver ?
Quelles sont les plantes médicinales pour maigrir ? Et comment les utiliser ?
Quand et pourquoi recourir à une cure Detox ? Et quels moyens utiliser ?
Quels sont les dangers du sucre sur la santé et comment réduire votre consommation ?
Les multiples avantages pour la santé de l’extrait de safran – notamment la perte de poids
La capsaïcine pour lutter contre les maladies et perdre du poids
Les 10 principaux avantages du Shilajit, la panacée de l’Ayurveda
11 avantages impressionnants du Nopal
Les vertus médicinales, les avantages et les effets secondaires du fenugrec
Des recettes simples et naturelles de jus pour perdre du poids
Top 10 des meilleures boissons pour perdre du poids
4 erreurs de cuisson qui vous font gagner du poids
8 raisons d'utiliser l'huile de coco pour la perte de poids
12 idées simples pour accélérer le métabolisme sans sport
Les pires aliments à bannir de votre petit déjeuner
Carence en iode : les signes et symptômes à surveiller
Qu’est-ce qu’une carence en zinc et comment y remédier ?
Les signes qui montrent que vous êtes déficient en magnésium
Symptômes des allergies alimentaires et 6 façons de les réduire
Les avantages communs à tous les bons régimes detox
8 conseils pour réussir votre régime sans sucre
Régime pauvre en gras vs régime pauvre en glucides : Que choisir ?
Qu’est-ce que le protocole ou régime Budwig ?
Guide pour débutants du régime militaire et exemples de menus
Régime Dukan, le régime minceur le plus suivi en France
Régime Atkins: régime faible en glucides et plan de perte de poids
Perdez 10 kilos en 2 semaines grâce au Régime Thonon
Weight Watchers, le régime pour maigrir durablement
Régime méditerranéen : faits, bienfaits pour la santé et conseils culinaires
De l’utilité du nouveau logo nutritionnel à 5 couleurs adopté dans l’étiquetage nutritionnel
previous arrow
next arrow
Slider

Espace commentaires

Partagez votre avis

Votre email ne sera pas affiché au public.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.